img

Actualités

Politique

La coalition des mouvements citoyens pro-démocratie , LUCHA, lutte pour le changement et FILIMBI, section de la ville de kananga ont exprimé leur désapprobation vis-à-vis de l'entérinement de Ronsard MALONDA comme successeur de Corneilles Naanga à la tête de la commission électorale nationale Indépendante, CENI.

Leurs membres l'ont fait savoir ce mardi 07 juillet 2020 à travers une marche au chef-lieu du Kasaï Central.

La procession encadrée par la Police Nationale Congolaise, ville de Kananga est partie du rond-point Notre-Dame dans la commune de Katoka avec comme point de chute la mairie de la ville où un mémo commun a été lu et déposé.

Dans ce document de deux pages, ces mouvements citoyens jugent la désignation de Ronsard MALONDA " irrégulière ", soutenant que le consensus de différentes confessions religieuses n'a jamais été trouvé à propos.

Ils recommandent entre autres : de procéder aux reformes "sérieuses" de la loi électorale et celle portant organisation et fonctionnement de la CENI avant le choix de ses animateurs, la réorganisation du consensus portant sur le choix des animateurs de cette institution; Des animateurs "neutres" et n'ayant pas pris part aux différentes élections que le pays a connues, soulignent-ils avant d'exiger l'audit de la gestion financière de la CENI, ce, par des auditeurs indépendants.

Rappelons que depuis l'entérinement de Ronsard MALONDA par l'Assemblée nationale comme prochain président de la centrale électorale du pays, plusieurs voix se sont levées contre son choix.

A kananga après cette manifestation des mouvements citoyens, l'Union pour la démocratie et le progrès social, Udps, fédération de la ville prévoit également faire parler la rue le jeudi prochain contre celui qu'elle considère comme "cerveau du KO" aux prochaines élections au pays en 2023.

Van Frédéric Tshilanda depuis kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate