img

Actualités

Appuyé par le gouvernement provincial du Kasaï Central, l'Office des voiries et drainages, OVD, a débuté les travaux de sauvegarde du boulevard Laurent Désiré Kabila conduisant vers l'aéroport de Kananga.

Cette voie sur la route nationale numéro 1 est menacée de disparition par une gigantesque érosion à la hauteur de la gare SNCC/Kananga.

Les travaux consistent à endiguer la progression de l'érosion, indique le directeur provincial de l'OVD.

" Ce sont les travaux de sauvegarde parce que les travaux proprement-dits exigent beaucoup de moyens. On ne traite pas une érosion avec moins de 10.000 dollars américains. Ici je fais ce que je peux bien faire avec les moyens disponibles, on va empêcher qu'il ait la progression de l'érosion pour que la route ne soit coupée " explique Alain TSHIMBALANGA

L'Office des voiries et drainages a par ailleurs contredi une structure de la société civile locale sur le nombre d'érosions à travers le Kasaï Central.

Contrairement à la nouvelle société civile congolaise, antenne provinciale qui annonçait, il ya peu, avoir répertorié plus de 200 érosions qui menacent dangereusement l'ensemble de la province du Kasaï Central, le directeur provincial de l'OVD assure que ses services en ont recensé 68.

Avec ce nombre, Alain TSHIMBALANGA estime à 19 millions de dollars américains le coût pour les endiguer.

Rappelons que parmi ces érosions, figurent deux qui inquiètent plus d'un centrekasaïen, c'est notamment l'érosion de Bena Mande et celle de la gare SNCC, toutes sur la Nationale numéro 1.

Le directeur provincial de l'Office des voiries et drainages évalue leur coût à moins d'un million de dollars américain.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate