img

Actualités

Politique

Société

« Il faut un Tribunal pénal international pour la RDC en faveur des victimes des violences sexuelles », s’est exprimé, ce vendredi 17 juillet, le Dr gynécologue Denis Mukwege, en marge de la journée commémore l’adoption du Statut de Rome créant la cour pénale internationale (CPI).

 « La justice est une étape cruciale sur le chemin de la guérison des survivants et de leur réintégration dans la communauté » a-t-il précisé. Avant d’ajouter que même les groupes armés devraient également répondre devant ce tribunal afin que justice soit rendue à la RDC et aux victimes.

A lire aussi Sud-Kivu-Covid19: la réaction du gouvernement provincial après la démission du Dr Mukwege de l’équipe de riposte

Par ailleurs, Denis Mukwege est revenu sur le rapport Mapping en ce qui concerne ses recommandations consistant à mettre en place un tribunal international pour la RDC. Afin que justice soit faite pour les victimes des atrocités des groupes armés des dernières décennies.

 « Nous appelons également de nos vœux à soutenir la mise en place de mécanismes de recherche de la vérité, de programmes de réparation ainsi que des réformes profondes des secteurs de la sécurité et de la justice en RDC. Le temps est venu de déterrer le rapport Mapping et de mettre en œuvre ses recommandations car les victimes d’hier et d’aujourd’hui ont droit à la justice, à la vérité, à la réparation et à des garanties de non-répétition face à ces atrocités de masse », a-t-il conclu.

Rappelons que Denis Mukwege a été nominé Prix Nobel de la paix en 2018 pour les soins de santé qu’il apporte aux femmes victimes des violences sexuelles à l’Est de la RDC.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate