JIP 2023 : la construction d'un monument de Paix annoncée à Kindu

Tony Kasongo, président provincial du MIEC


Le 21 septembre de chaque année, le monde célèbre la Journée Internationale de la Paix. Une occasion pour la communauté internationale de promouvoir la paix et d'accentuer les efforts pour mettre fin aux conflits. 

À Kindu au Maniema, cette journée n'est pas passée inaperçue. Le Mouvement international des Étudiants Catholiques MIEC-Pax Romana a organisé une marche de la paix dans les grandes artères de la ville ayant débuté à la cathédrale Saint-Esprit jusqu'à la radio Mushauri où un point de presse a été tenu. 

Devant la presse, le président provincial du MIEC Pax Romana a décrié le déchaînement de violence dont il qualifie d'inacceptable survenu en début septembre à Goma où des dizaines d'hommes de la garde présidentielle ont pris d'assaut une église où se trouvent les membres d'un mouvement mystico-religieux qui milite notamment pour le départ des troupes onusiennes de la République démocratique du Congo.

Par ailleurs, Tony Kasongo a évoqué la question relative aux tensions géopolitiques qui semblent s'intensifier, où les ressources de deviennent plus en plus limitées et où les inégalités sociales s'accroissent, et que la paix est mise à rude épreuve. Selon lui, cette journée rappelle que la paix est une responsabilité collective. Elle incite les politiciens du Maniema à réfléchir à leur rôle dans la société et à s'engager activement en faveur d'une population sans conflits, où chaque individu peut vivre en sécurité et dans la dignité.

Il les appelle tous à privilégier l'intérêt supérieur de la population :

" Que vos tendances et intérêts ne prennent pas le dessus sur vos engagements et objectifs. La jeunesse et les étudiants ont, en marge de cette journée besoin de voir une province avec des acteurs politiques qui réfléchissent ensemble pour le désenclavement de leur province. 

 les messages de haine, inondés du tribalisme, de conjuration allant dans le sens de vous salir mutuellement ont atteint des limites extrêmes de tolérance".

À lui de poursuivre : 

" Cette journée est une invitation pour la jeunesse, les étudiants et toute la population en général, à l'action, à l'engagement, mais aussi à l'espérance. Nous constituant une solution pour notre décollage mais si nous ne tirons pas garde , nos tendances et intérêts risquent de nous emporter dans un milieu ridicule, où la haine et les injures, l'ignorance et l'immaturité, ont ternis l'image d'une si grande province comme le Maniema". 

Par ailleurs, Tony Kasongo annonce la construction d'un monument de la Paix en marge de cette journée. 

" Voilà pourquoi, nous, mouvement International des Étudiants Catholiques MIEC-Pax Romana Maniema, avons apporté notre pierre à l'édifice.  Pour faire de la paix un slogan au quotidien dans le Maniema, avons proposé au gouvernement provincial la construction d'un monument de Paix dans le centre ville. Ce monument doit représenter tous les sept territoires et leurs communes y comprenant la ville de Kindu, en des poteaux rectangulaires colorés en blanc et une colombe de Paix qui s'envole au milieu. Ce lieu, aidera les filles et fils du Maniema à témoigner et à vivre la paix. " 

Signalons que l'inauguration de ce monument interviendra le mercredi 27 septembre 2023 à l'occasion de la journée mondiale du tourisme, car selon le MIEC Pax Romana ce lieu est aussi touristique sur lequel les informations sur le Maniema seront écrites.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Dossier SK Della : ces hypothèses plausibles auxquelles il faut s'attendre après l'arrêt d'incompétence de la Cour militaire (Juriste)
  • RDC : de nouvelles mises en place dans différentes entités et directions aéroportuaires de la RVA S.A
  • Maniema : début manqué pour le nouveau gouverneur Mussa Kabwankubi ?


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments