img

Actualités

Politique

La présidente de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda Lioko a, au sortir d'une rencontre avec le chef de l'État, Félix Tshisekedi ce mardi 14 avril 2020 à la cité de l'UA de Kinshasa, indiqué que le débat autour de l'état d'urgence décrété par le chef de l'État n'avait rien à avoir avec les querelles politiques. il s'agissait plutôt d'un débat démocratique, affirme-t-elle.

"Je ne crois pas qu'il faut toujours essayer de porter le débat sur des querelles politiques, je pense que les gens ont voulu peut être à tort donner l'impression des querelles politiques sur ce débat. Mais je crois que c'est la vigueur de la démocratie. Chacun dans des institutions dont il émane propose sa lecture par rapport à un enjeu important, et l'enjeu important, c'est l'état d'urgence sanitaire et comment nous protégeons nos populations par rapport à ce virus" a-t-elle déclaré.

S'agissant de la lutte contre la pandémie du coronavirus, elle a fait savoir qu'au niveau du Parlement, un groupe de réflexion sur cette question a été déjà mis en place.

"Dans le cadre des activités et du Sénat et de l'Assemblée nationale, nous avons mis sur pied un groupe de réflexion. Ce groupe de réflexion a fait de propositions. Ces propositions en informel, nous avons esquissé mais je crois qu'il faudra un cadre, le cadre institutionnel approprié qui sont nos activités parlementaires qui nous permettront de dérouler tout ça" a renchéri Mabunda.

Il convient de rappeler que la rencontre entre les presidents de deux chambres parlementaires et le président de la République est intervenue au moment où il y avait des polémiques au tour de la convocation du Congrès.

E. D

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate