"Je prêche pour l'égalité", LeBron James répond aux critiques d'Ibrahimovic


Zlatan Ibrahimovic a critiqué LeBron James à propos de son engagement en dehors du sport, notamment sur le plan politique jeudi 25 février.

L'attaquant de l'AC Milan s'est exprimé dans une interview à l'UEFA pour la chaîne Discovery +

« C’est une erreur que font beaucoup de gens selon moi, quand ils deviennent célèbres et atteignent un certain statut. Abstenez-vous. Faites des choses là où vous êtes bons. » a déclaré Zlatan.

Il a par ailleurs, cité l'exemple de la star américaine du basket. « J'adore LeBron James, il est phénoménal dans ce qu'il fait », a-t-il dit, avant de poursuivre : « Mais je n'aime pas quand des gens avec un certain statut s'impliquent en politique. Reste dans ton domaine. »

Selon le Suédois, les sportifs ne devraient pas prendre position et se cantonner à leur rôle. Le basketteur américain, lui, n'est partage cet avis.

« Je ne suis pas vraiment le genre de gars qu'il faut venir attaquer, car je fais ce qu'il faut. » a contre attaqué James.

« Je ne vais jamais me taire sur des choses que j’estime ne pas être bonnes. Je prêche pour mes gens, et je prêche pour l’égalité, le vote systématique" dit-il.

Très engagé dans la lutte contre le racisme et pour l'éducation des jeunes, le basketteur a été l'un des leaders du mouvement lancé en NBA l'été dernier pour plus d'égalité et pour dénoncer les violences policières aux États-Unis.

"Je pointe du doigt le racisme, les injustices sociales, la suppression du vote, les choses qui se passent dans notre communauté. Parce que je fais partie de cette communauté et je vois les choses qui s’y passent et qui continuent de se passer à travers les 300 enfants de mon école qui traversent les mêmes choses. Ils ont besoin d’une voix et je suis leur voix. Je vais utiliser ma plate-forme pour continuer à mettre la lumière sur tout ce qui peut se passer, pas uniquement dans ma communauté mais autour de nous, dans ce pays et dans le monde"poursuit-il.

Lebron James est surpris par le discours de Zlatan, lui-même victime de racisme en Suède

"Il n’y a aucune chance pour que je reste uniquement collé à mon sport, parce que je sais à quel point ma voix peut être puissante. C’est marrant qu’il dise ça parce que je me souviens qu’en 2018, c’était le même gars qui disait que lorsqu’il était en Suède, il parlait de ces mêmes sujets. Parce que son nom de famille n’était pas commun, et qu’il ressentait parfois le racisme quand il était sur le terrain. Je parle avec un esprit instruit. Je ne suis pas vraiment le gars qu’il faut attaquer parce que je fais mes recherches de mon côté », a conclu le joueur des Lakers dans des propos rapportés par Basket USA.


Post Tags


leave a reply

Comments