img

Actualités

Sécurité

Société

La Convention pour le Respect des Droits Humains, (CRDH), coordination de Mambasa accuse les gardes de la réserve à Okapi dans la province de l'ituri, d'avoir signé un meurtre dans la carrière minière de BAPELA, dans la nuit du 20 à ce mardi 21 mars 2020.

Me John Vuleveryo, Chef d'antenne Adjoint de cette structure, qui livre cette information à l'opinion a précisé que cette personne est morte suite aux tortures et traitements cruels lui imposés par les Gardes du parc.

Par ailleurs, il plaide pour que soient diligentées dans l'urgence les enquêtes pouvant permettre que les auteurs de ce crime, soient déférés devant les instances judiciaires.

''Et qu'une fouille soit faite dans la forêt de Bapela étant donné qu'il y aurait plusieurs blessés pendant ce cambriolage et qui se sont dissimulés dans la forêt'', ajoute t-il.

Il a, enfin, chuté en précisant que cette situation a paralysé les activités tôt le matin de mardi dans cette localité de Bandisende, en province de l'Ituri, où le corps du défunt se trouve présentement.

Pour rappel, la carrière de Bapela, où l'incident a été signalé, se trouve à plus au moins 40 km de Mambasa centre, dans la Province de l'Ituri.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate