img

Actualités

Sécurité

Cette déclaration est faite le mardi 01 Mars 2022 au cours d'un point de presse tenu à l'esplanade du gouvernorat en ville de Bunia au chef-lieu de la province de l’Ituri.

Une méfiance s'observe entre le gouvernement provincial et la société civile, à ce jour, après que la structure citoyenne demande le remplacement du gouverneur qu'elle qualifie "d'incompétent" à résoudre les problèmes sécuritaires dans cette province en dépit de l'état de siège.

De retour de Kinshasa après onze jours, le lieutenant-Général Luboya N'kashama Johnny recadre la société civile à faire son travail au lieu de s'ingérer dans les affaires politico-militaires.

"La société civile, elle fait son travail et on va la laisser faire son travail, mais il y a deux choses que la société civile doit faire, respecter l'armée et elle ne doit pas interpeller les affaires de l'armée et les affaires politiques. Et vous avez vu malheureusement, ils ont fait déclaration alors que nous sommes en état de siège, monsieur Losa vient ici chaque jour parfois il me demande des choses que je ne peux pas faire et ce qu'il me demande je l'ai fait", a dit Luboya N'kashama Johnny à election-net.com

Par ailleurs, l'autorité provinciale réitère l'engagement du gouvernement congolais d'éradiquer les groupes armés actifs dans cette province qui sont auteurs de l'insécurité.

John Mary Ndika

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate