img

Actualités

Sécurité

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo réitèrent leur détermination à poursuivre les opérations "Zaruba2 ya Ituri" pour faire face à la menace des miliciens CODECO dans plusieurs villages de la province de l'Ituri. Elles se disent prêtes à aller jusqu'au bout de cette milice ayant endeuillé l'Ituri pendant plusieurs mois.

Évaluant ces opérations lancées il y a peu, le porte-parole de l'armée dans la province précitée estime que l'armée régulière a réduit totalement la capacité de nuisance de la milice CODECO. Le lieutenant Jules Ngongo reste convaincu que la neutralisation du seigneur de geurre Justin Ngudjolo a occasionné une diversion au sein de cette milice au point de permettre les FARDC d'avoir le dessus sur celle-ci.

"Aujourd'hui nous le disons haut et fort que nous avons anéanti ou neutralisé au moins 75% de leur capacité de nuisance. Commençant par leur leader,aujourd'hui c'est ce qui montre qu'ils n'ont pas un commandement, ils n'ont assez d'organisation",indique-t-il.

Le lieutenant Jules Ngongo regrette , en outre, les comportements de certaines personnes dans plusieurs villages où opéraient ces miliciens. Selon lui, ces personnes mal intentionnées se font passer pour des miliciens CODECO afin de piller les biens de la paisible population.

"Il se fait que dans le walendu pisti, tatsi,Jatsi , beaucoup opèrent sous cette casquette de CODECO juste pour piller. Lord de Leur passage , nous regrettons, notre population tombe dans leurs barbaries et tuent la population dans l'objectif de semer la terreur et la désolation dans le chef de la population", s'indigne t-il.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate