img

Actualités

Au moins 15 ménages vivent dans des conditions inhumaines en territoire d'Irumu dans la province de l'Ituri suite à l'insécurité grandissante dans cette partie. Ayant fui les atrocités des groupes négatifs, ces déplacés ne savent plus à quel saint se vouer. Selon la société civile locale qui lance l’alerte.

Gaston Kandole coordonnateur de la société civile de Bog affirme que ces déplacés ont dans un premier temps été secourus par les familles d'accueil. Malheureusement, pour le moment, la situation se complique davantage pour leur survie. Il lance ainsi un appel vibrant au gouvernement congolais et ses partenaires pour aider la population en détresse.

" Nous avons inventorié les déplacés. Nous avons trouvé environ 15 000 ménages. Notre souhait est de voir le gouvernement congolais venir à la rescousse de ces sans abris car ils sont en difficulté, ils ne peuvent plus retourner dans leurs champs suite à l'insécurité. Ces déplacés sont venus de Chabi et ses environs pour Boga",plaide-t-il.

Notons que l'insécurité qui prévaut actuellement dans le territoire d'Irumu est causée par des groupes armés négatifs dont les présumés rebelles ADF et les miliciens maï-maï. Craignant pour leur sécurité, les habitants des plusieurs villages ont déjà décidé d'abandonner leurs ménages respectifs pour des zones supposées sécurisées.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate