img

Actualités

Sécurité

Société

Deux corps sans vie dont celui d'une femme et d'un enfant ont été retrouvés gisant au sol près d'Otomabere dans le territoire d'Irumu en Ituri ce vendredi 3 juillet 2020. La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Irumu) qui rapporte l'information soutient que les corps des victimes ont été découverts dans l'avant-midi de ce vendredi.

Mumbere Munyanderu, coordonateur de la CRDH en Irumu précise, par ailleurs, que ces morts interviennent après une journée agitée à Otomabere suite aux affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et des miliciens maï-maï . Tout en condamnant l'activisme des miliciens maï-maï , cet acteur de la société civile invite les autorités à agir urgemment en faveur des habitants.

Notons que jeudi dernier, le président de la société civile d'Otomabere a indiqué à election-net.com que le bilan provisoire des affrontements entre les FARDC et les présumés miliciens maï-maï était d'un militaire blessé. Kambale Angelus a, cepandant, reconnu que le village d'Otomabere risque d'être vidé de sa population craignant pour sa sécurité.

Jusqu'à la rédaction de cet article, rien n'a filtré du côté de l'armée régulière. Toutefois, sa version reste attendue afin de fixer l'opinion sur cette situation.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate