img

Actualités

Sécurité

Des violents combats ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et un groupe des présumés maï maï à Epanza près d'Otomabere dans le territoire d'Irumu en Ituri ce jeudi 2 juillet 2020. A en croire la société civile locale, les troupes de l'armée régulière en pleine patrouille ont appréhendé ces miliciens et les affrontements ont éclaté.

Kambale Angelus, président de la société civile d'Otomabere dresse pour le moment le bilan d'un militaire blessé. Les combats se poursuivent, précise-t-il.

Face à cette situation, la société civile indique que les activités socio-économiques ont tourné au ralenti à Otomabere, une entité située à 10 kilomètres du lieu des affrontements. Cette organisation craint, cependant, que les sons de détonations créent une psychose dans le chef de la population au point d'abandonner le milieu.

"Nous regrettons, Otomabere est un milieu qui accueille actuellement les déplacés fuyant les exactions des présumés ADF. Otomabere est devenu une cité de refuge, je crains que les déplacés se déplacent de nouveau. Nous demandons aux autorités militaires de vite intervenir afin d'étouffer cette menace",renchérit il.

En rappel, le territoire d'Irumu en Ituri demeure touché par l'activisme des plusieurs groupes armés. Des présumés rebelles ADF, des miliciens CODECO ou des maï-maï s’illustrent par des atteintes aux droits de l'homme dans cette partie de la République Démocratique du Congo (RDC).

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate