img

Actualités

Sécurité

Secouée depuis 2017 par l'activisme des groupes armés et d'autodéfense dont les présumés CODECO, ADF et maï-maï, la province de l'Ituri est passée depuis, comme étant l'une des zones les plus instables de la République Démocratique du Congo aux côtés du territoire de Beni dans le Nord Kivu.

Alors que les autorités tant provinciales que nationales tentent de colmater les brèches par des voies militaires, politiques et diplomatiques, rien ne semble particulièrement évolué dans la bonne direction en témoigne des attaques successive des groupes armés dont celle de ce mardi.

Selon Baraka Vangire Isaac de la société civile locale, une attaque des miliciens de Chini ya kilima a eu lieu ce mardi , 21 juillet 2020 dans le village Balazana, groupement Kabarole, chefferie des Bahema Irumu, territoire d'irumu avec un
bilan d'un jeune garçon hema tué et plus de 150 vaches emportées.

Cette situation fragile un peu plus la stratégie des autorités déterminées à restaurer un dialogue avec les différentes parties pour une paix durable dans la région.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate