img

Actualités

Le ministre provincial des ITPR (Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction) de la province du Haut-Uele, Norbert Mandana a présidé ce mercredi, 22 avril à Isiro, la réunion mixte axée essentiellement sur la mise en place d'une commission qui se chargera instantanément d'étudier les conditions de faisabilité de réfection de différentes artères de la ville d'Isiro, à l'occurrence la rue Magbe visée par les travaux de reconstruction projetés par l'Exécutif provincial que dirige le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa.

Pour le numéro un provincial des ITPR, Norbert Mandana, les membres de ladite commission constituée des experts techniques de l'urbanisme et habitat, l'Office des Voiries et Drainages, les cabinets du Gouverneur et du ministère y afférent, la SNEL, la REGIDESO, les sociétés civiles confondues et la presse, ont la mission d'étudier en amont, par des descentes sur terrain, les conditions pour une réhabilitation paisible de la rue Magbe. Ils devront donc baliser le chemin avant la descente des engins pour le coup d'envoi, en sensibilisant la population à s'approprier ces travaux qui visent la modernisation de la ville au standard voulu par les normes urbanistiques.

Le gouvernement Baseane Nangaa travaille de façon à doter la ville Isiro l'image de marque qu'elle n'avait jamais au passé et pour la transformation du Haut-Uele en une province digne où il fait mieux vivre et faire les affaires par le désenclavement du réseau routier.

Il faut rappeler que les travaux de rénovation de la voirie urbaine d'Isiro commencés l'année dernière ont permis de refonctionner plus de 52 Km de routes qui sont également visés par le projet d'asphalte dont le concasseur, outil indispensable à cet ambitieux projet est arrivé depuis le début de la semaine à Isiro.

Lors de sa rencontre avec le membre du bureau de l'Assemblée provinciale dans le cadre de la réunion interinstitutionnelle, Christophe Baseane Nangaa a renouvelé son engagement de poursuivre les travaux de réhabilitation du réseau routier de la province afin de désenclaver le Haut-Uele pour la relance économique et le développement de son entité.

Arrivé au pouvoir le 10 avril 2019, l'autorité provinciale a pu réhabiliter plus de 200 Km de routes sans compter la construction du poste de péage de Boh et tant d'autres à travers la province.

Grâce à l'acquisition d'une vingtaine d'engins routiers d'une valeur de 2 millions d'euros, le Gouvernement provincial voudrait passer à la vitesse supérieure pour atteindre cet objectif afin de booster l'essor du Haut-Uele.

election-net.com/ Celcom/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate