Insécurité dans l'est : Paul Kagame crache sur Félix Tshisekedi

Paul Kagame et Félix Tshisekedi/ Photo de tiers


Accusé d'être dernière le groupe terroriste du M23 qui sème la terreur à l'Est de la République démocratique du Congo, le président Rwandais Paul Kagame responsabilise pour sa part Félix Antoine Tshisekedi, Président de la RDC. 

Devant le Parlement de son pays mercredi 30 novembre lors d'une cérémonie de prestation de serment des nouveaux membres du cabinet Kagame précise que son homologue congolais exploite une crise violente dans l'est de son pays pour retarder les élections qui pointent déjà à l'horizon.

Dans son discours, il dit : "(...) le monde entier imputait la responsabilité de la crise au Rwanda, mais que c'était Felix Tshisekedi qui cherchait à tirer profit des violences avant la présidentielle prévue le 20 décembre 2023".

Selon lui, "Ce problème peut être résolu si un pays qui se dirige vers des élections l'année prochaine n'essaie pas de créer les conditions d'une situation d'urgence pour que les élections n'aient pas lieu", a déclaré M. Kagame 

A l'en croire, si Félix Tshisekedi essaie de trouver un autre moyen de faire reporter les prochaines élections, "alors je préférerais qu'il utilise d'autres excuses, et pas nous".

Il sied de rappeler qu'en RDC la commission électorale nationale indépendante(CENI) a publié ce samedi 26 novembre à Kinshasa, le calendrier électoral du cycle 2022-2027.  

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments

  • JAKISA AJOLO Justin
    JAKISA AJOLO Justin
    December 01 , 2022

    Encourager la population