img

Actualités

Sécurité

La criminalité urbaine bat son plein en ville de Beni depuis environ 3 mois. Des civils sont tués par balles, des biens emportés par des hommes armés. Cette situation est à la base des plusieurs manifestations de colère exigeant la démission du comité urbain de sécurité chapeauté par le maire Nyonyi Bwanakawa.

Intervenant sur les accusations portées sur sa personne par les manifestants, le maire Nyonyi Bwanakawa en séjour à Goma n'a pas tardé à pointer du doigt, les députés nationaux et provinciaux élus de Beni d'instrumentaliser les jeunes pour exiger son départ.

De l'autre côté, Nyonyi Bwanakawa accuse le Gouvernement provincial du Nord Kivu d'être derrière cette déstabilisation pour enfin comploter pour son départ de la mairie de Beni.

Intervenant dans le journal de RTR Beni ce vendredi à 6 heures locales, Nyonyi Bwanakawa dit être prêt à rendre le tablier si son départ est la seule solution pour la paix à Beni.

Saddam Patanguli

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate