img

Actualités

Économie

Le ministre national de la Fonction Publique de la République Démocratique du Congo, (RDC) Yollande Ebongo poursuit son séjour dans la province du Haut-Uele. Arrivée jeudi, 28 Janvier à Isiro en provenance de Bunia (Ituri), elle a présidé une importante séance de travail avec les responsables des divisions provinciales rassemblés dans la salle des réunions Kibali du Gouvernorat de province par Athanase Trandroma Tamile, ministre provincial de la Fonction Publique 24 heures plutard.

Ce samedi, 30 Janvier 2021, Yollande Ebongo a fait le tour des différentes chantiers lancés par le Gouvernement provincial sous le leadership du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa.

Ce périple d'une journée entière a commencé par la résidence des Gouverneurs de province, le nouveau site de lotissement dédié aux personnes affectées par le projet de décongestion de la voirie ferrée en passant par la rue Madjo avant de gagner la rue Magbe.

Cet énorme cortège d'une dizaine de véhicules a fait escale au poste de contrôle et de contribution de Magambe où les ingénieurs sont à pieds d'oeuvres pour la construction du bâtiment appelé à abriter les ministères des Finances, du Budget ainsi que la Direction Générale des Recettes du Haut-Uele, (DGRHU) avant de joindre la rivière Dikindi, (limite des territoires de Rungu et Wamba).

Sur ce dernier tronçon, l'hôte de marque de l'Autorité provinciale s'est dites satisfaite des réalisations du Gouvernement Baseane Nangaa avant de promettre de servir d'ambassadrice auprès des instances nationales pour un appui aux efforts locaux.

"Je n'ai pas de commentaire à faire. Je suis très fière du Haut-Uele sur le plan du développement. Au-delà de tous ce qu'on a toujours fait comme discours, au niveau du Haut-Uele c'est du concret et ça encourage. Le message que je peux passer à l'endroit des autres Gouverneurs de la Grande-Orientale, c'est de pouvoir emboîter les pas. Il suffit qu'il ait une interconnexion entre les quatre provinces, la Grande-Orientale va émerger et va impacter la RDC. À l'époque c'était des sentiers mais aujourd'hui suis en train de voir un boulevard même si c'est en terre battue mais c'est un boulevard et ça félicite l'accès au niveau de la Province du Haut-Uele, tout comme le Haut-Uele peut donner à une autre province pourquoi pas Bas-Uele, pourquoi pas Tshopo pourquoi pas Ituri. C'est tout ce qu'on cherche pour la Grande-Orientale. Je suis vraiment fière de ça et félicitations au Gouverneur", a déclaré celle qui était notamment ministre provincial de la Province Orientale dont est issue la jeune province du Haut-Uele qui a eu à sillonner la quasi totalité des routes de la région également dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dont elle était l'une des responsables locaux.

Juste après, la délégation a assisté à l'opération de pose des buses sur cette rivière barrée avant de reboucher chemin sur la rivière Apoyo où des moellons ont été jetés avant le déchargement des limonites pour le remblais en vue de servir de traversée.

Après environ une heure de manœuvres techniques, le cortège a repris la direction d'Isiro pour inspecter le chantier de construction des auditoires octroyés à l'Université de l'Uele implantée dans le quartier périphérique de Gossamo avant de visiter les travaux d'aménagement des abords de l'aéroport d'Isiro-Matari puis la construction du bâtiment dédié à l'Hôpital Général de Référence d'Isiro, (HGRI) qui était le point de chute de cette randonnée organisée par le chef de l'Exécutif avec comme ambition de vendre la nouvelle image positive d'une province en perpétuelle évolution en perspective de l'arrivée du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l'inauguration de différents ouvrages en construction à travers son entité.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate