img

Top News

Trending

Société

Photo d'illustration

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uele,  Christophe Baseane Nangaa reste déterminé à viabiliser et moderniser les infrastructures routières de son Entité particulièrement la voirie urbaine de la ville d'Isiro. 

Depuis le début de la semaine dernière, les engins de génie civil de la Régie des Travaux Publics du Haut-Uele, (RTPHU) sont mis à la disposition de l'Office des Voiries et Drainage (OVD) pour la construction des ouvrages d'assainissement le long du boulevard Masinzandre, la principale artère de la capitale provinciale.

Ce jeudi, 22 Septembre 2022, la cellule de Communication du Gouvernorat/Haut-Uele a été constaté l'évolution de ce chantier exécuté dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase d'un vaste programme gouvernemental visant à moderniser le tronçon aéroport national d'Isiro-Matari au poste de contrôle et de contribution de Magambe.

"Nous sommes en train de construire un ouvrage d'assainissement que l'on appelle collecteur. Nous sommes au niveau de la maçonnerie. Comme nous sommes en train de travailler sur un terrain marécageux, la première opération était de faire le désherbage   qui a été suivi par l'opération de stabilisation du sol en faisant un renfort avec la latérite compactée avant de couler les radiés nous ayant permis de passer à la maçonnerie à moellons" a renseigné le Directeur Provincial de l'OVD, Simon Mbambo qui nous a servi de guide.

Avec ses 125 ouvriers Tout Travaux (TT) et hommes de métiers tels que les maçons, les ferrailleurs et les coffreurs, l'Office des Voiries et Drainage pense pouvoir tenir le délai imparti pour ce chantier en dépit des intempéries  et d'autres contraintes d'ordre technique.

Simon Mbambo commis à la supervision et coordination de ce vaste chantier par le Gouverneur  de Province, Christophe Baseane Nangaa, a fait savoir que l'objectif poursuivi est celui de collecter toutes les eaux venant de la partie haute de Tuluba vers la rivière Ane.

"Cette deuxième phase consiste à construire les ouvrages d'assainissement sur une longueur de 2 250 mètres. Il y a 800 mètres de la rivière Ane vers le quartier Kazamara. De Ane vers  Tuluba, 400 mètres. De la rivière Mendambo au niveau de la boulangerie artisanale vers le bâtiment de l'Assemblée Provinciale, nous avons 400 mètres. Sur l'avenue Mandanga,  nous allons construire le caniveau sur une longueur de 650 mètres", a-t-il ajouté. 

Nonobstant les contraintes d'ordre opérationnel, le Directeur Provincial de l'OVD s'est voulu rassurant. 

"Les travaux  sont financés à 100% par l'Exécutif Provincial par l'entremise de son Excellence  Monsieur le Gouverneur, Christophe  Baseane Nangaa. Les travaux de génie civil coûtent très chères, et nous on met à notre disposition tous les financements c'est ainsi que nous avons la facilité, bien que les matériaux de construction coûtent chers, nous on s'y prend facilement, il n'y a pas un problème qui se pose" a-t-il rassuré avant d'inviter la population de s'approprier l'ouvrage en le préservant contre la déposition des ordures ménagères et autres qui risquent d'obstruer le passage d'eaux et dégrader l'ouvrage. Les usagers de ce tronçon routier ont été également sensibilisés au respect de panneaux de signalisation installés pour la sécurité du chantier. 

"Les travaux sont exécutés conformément au cahier de prescriptions techniques du pays. À une semaine, nous sommes à 16,7% déjà de réalisation physique de travaux", a, de son côté reconnu le chef d'antenne du Bureau Technique de Coordination (BTC), Jules Ondiyo avant d'avouer quelques difficultés liées à la lenteur dans la disponibilité  des matériaux de construction notamment qui risquent de rallonger un tout petit peu la délai de trois (03) mois imparti pour le chantier. 

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate