img

Top News

Trending

Société

Photo d'illustration

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nanga a reçu en audience, ce samedi 24 Septembre 2022 dans son office de travail à Isiro, une délégation du Service d'Assistance et d'Encadrement de l'Exploitation Minière Artisanale et à Petite Échelle/SAEMAPE venue de Kinshasa. Cette dernière a été présenter ses civilités à l'Autorité Provinciale avant d'entamer la mission qui l'a conduite dans  le Haut-Uele. L'équipe est composée notamment du Directeur Général du SAEMAPE, chef de file, des membres du cabinet de la Ministre Nationale des Mines, ceux de l'administration centrale des Mines et du Conseiller du Premier Ministre en charge des Mines. Après cette brève entrevue articulée essentiellement autour du secteur des Mines avec le Chef de l'Executif Provincial, le chef de la mission, Jean-Paul Kapongo Kadiobo, Directeur Général du SAEMAPE, a dévoilé l'objet de sa mission à la Cellule de Communication du Gouvernorat en ces termes:

"Nous sommes là tout d'abord pour présenter les civilités auprès de l'Autorité Provinciale pour que nous puissions lui soumettre notre cahier des charges. Nous sommes ici pour nous rassurer du fonctionnement de nos services au niveau de la Province du Haut-Uele sur instruction donnée par la haute hiérarchie et sur demande de son excellence Madame le Ministre des Mines qui chapeaute la politique publique au niveau du Gouvernement. Et moi en tant que Directeur Général du SAEMAPE, je devrais être ici avec toute cette délégation pour savoir comment les coopératives minières sont en train de fonctionner au niveau du Haut-Uele et au besoin sanctionner celles qui ne respectent pas le code et le règlement miniers; c'est pourquoi nous sommes là pour nous rassurer. Et il était très important d'abord parce que le Gouverneur de Province,  est le Représentant du Président de la République, Chef de l'État au niveau de la province. Nous devrions l'approcher et parler avec lui, lui montrer l'objet de la mission et savoir comment nous devons nous y mettre, toute la logistique nécessaire pour que nous puissions y aller, palper du doigt, constater,  et sanctionner les récalcitrants qui ne veulent pas travailler selon les lois du pays", a dévoilé Jean-Paul Kapongo.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate