img

Actualités

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a réuni ce vendredi, 15 mai à Isiro, les deux "frères-rivaux" de la famille régnante en chefferie Mayogo Maboso.

Au cours de cette séance inédite, l'autorité provinciale a exhorté le secrétaire administratif de la chefferie, Willy Tongolo et le chef désigné des Mayogo Maboso à œuvrer ensemble pour le bien-être de cette communauté en plaçant avant tout, l'intérêt Général en lieu et place des intérêts égoïstes.

Au sortir de l'audience, le premier, par ailleurs aîné du second a rassuré l'opinion publique que la paix règne dans la famille régnante de la chefferie et qu'il était engagé, aux côtés de son jeune frère pour la pérennité de celle-ci en affirmant avoir tiré d'énormes enseignements de la part du Gouverneur de province.

Juste après, le successeur désigné de Tongolo Toyitoma lll s'est exprimé dans le même sens en affirmant que l'opinion a été souvent manipulée au sujet de sa relation avec l'intérimaire de son défunt père et que cette rencontre initiée par le chef de l'Exécutif provincial, dont il n'a pas par ailleurs hésité de saluer, était le témoignage éloquent de cette entente s'il le fallait.

Il s'est engagé lui aussi à œuvrer pour le maintien de ce climat de confiance afin de promouvoir le bonheur de ses administrés.

Pour sa part, l'Administrateur du territoire de Rungu, Jules Magbayi a rassuré que toutes les batteries sont mises en place pour une paix durable dans cette chefferie qui fait partie des entités sous sa tutelle avant de rendre hommage au Gouverneur de province qui a milité pour un retour au calme à Matari, chef-lieu de Mayogo Maboso, l'Entité Territoriale Décentralisée la plus proche de la ville d'Isiro dans la province du Haut-Uele.

Cette rencontre de conciliation des vues a une très forte charge symbolique dans l'opinion publique de la chefferie et une bonne partie des isirois, proximité géographique oblige, d'autant plus que depuis quelques temps, la tension était montée d'un cran à Matari entre les Tongolo alors que le chef de la chefferie désigné attend son installation à cause des interprétations souvent erronées de la situation au sein de l'ETD.

Pour le Gouverneur de province, cette rencontre devra être le signe annonciateur d'un lendemain meilleur pour les Mayogo Maboso en particulier et pour les enfants du Haut-Uele auprès de qui, il n'a cessé de prodiguer les valeurs d'unité et d'amour dans le respect des lois de la République Démocratique du Congo conformément à la vision du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour booster le développement intégral de la société.

Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate