img

Actualités

Économie

Le Ministre provincial des infrastructures et travaux publics de la Province du Haut-Uele qui s'est fait accompagné de son collègue de la Jeunesse Rigobert Madrakele, a procédé ce mardi 19 janvier courant à l'ouverture du trafic sur le pont Nzoro séparant les territoires de Faradje et Watsa.

La cérémonie y afférente s'est déroulée au village Tulu, tout près de l'ouvrage en présence des deux administrateurs des territoires précités, les autorités coutumières du secteur Kibali et de la chefferie Logo Ogambi, des agents de comité de sécurité, du représentant de la Fédération des Entreprises du Congo, FEC Watsa et une foule immense de la population riveraine.

Au chapitre des allocutions, le numéro un de la Fédération des Entreprises du Congo section de Watsa Félix Ututu Nagelani a tenu à remercier l'Exécutif provincial pour l'accélération des travaux de réhabilitation qui se sont déroulés dans plus ou moins deux semaines, facilitant ainsi la reprise des activités économiques . Il a par la même occasion appelé tous les trafiquants de cet axe à bien respecter le tonnage indiqué par les autorités compétentes pour garantir le plus longtemps possible la longévité de cet ouvrage.

De son côté, le représentant de l'administrateur du territoire de Faradje Mundi Vudri a, avant tout rendu les hommages au président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir mis au centre de son mandat le peuple congolais.

Il a, par la suite, felicité et remercié Christophe Baseane Nangaa qui n'a pas tardé à répondre positivement au cris de détresse de la population de Faradje et Watsa qui était négativement affectée sur le plan économique par la rupture du trafic sur ce pont situé sur la Route National numéro 26.

Faisant d'une pierre deux coups, l'administrateur adjoint chargé de l'Administration et Finances de Faradje en a profité pour solliciter auprès de l'Exécutif provincial la réhabilitation de l'axe Rungu-Dungu et Faradje avant la reprise de la saison de pluie, pour permettre dit-il, aux populations de cet axe de mener aisément les activités économiques. Il a par la suite informer au ministre des infrastructures et travaux publics d'un probablement effondrement du Pont Dungu et plaide pour sa réhabilitation urgente avant que le pire n'arrive.

Dieudonné Sururu , Chef du secteur Kibali a, quant à lui félicité le premier citoyen du Haut-Uele pour la réhabilitation rapide de cet ouvrage en faveur de la population avant de l'encourager à continuer à poser des gestes pareils durant son quinquennat sur l'ensemble de sa juridiction.

Dès la prise de la parole au nom de l'autorité provinciale, Norbert Mandana a fait savoir à l'assistance l'amour du chef de l'exécutif provincial envers sa population en réhabilitant ce pont qui devrait être pris en charge par le pouvoir central étant donné qu'il est sur la RN 26.

"La réhabilitation de ce pont par le gouvernement provincial prouve en suffisance l'amour du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa envers vous (population du Haut-Uele). En principe ces travaux devraient être financés par le Gouvernement central qui a la charge de la Route National numéro 26 où se trouve ce pont, mais comme il (le Gouverneur) ne veut pas voir souffrir sa population, voilà qu'il a sitôt intervenu pour rétablir le trafic sur ce pont", a-t-il fait savoir.

Le ministre des Infrastructures a, comme ses prédécesseurs, insisté sur le respect de tonnage recommandé par les autorités compétentes par les usagers et porteurs de poids lourds . Pour ce faire, il a promis des sanctions pour les contrevenants, tout en informant à l'assistance l'utilisation prochaine des ponts bascules récemment achetés par le Gouvernement provincial pour décourager les récalcitrants.

Faisant mention au plaidoyer de l'Administrateur de Faradje concernant la réhabilitation rapide de l'axe Rungu-Dungu et Faradje, le numéro un des infrastructures dans le Haut-Uele a promis que le Gouvernement provincial va incessamment déployer ses engins de génie civil sur ce tronçon d'intérêt provincial.

"C'est grâce aux impôts et taxes que le Gouvernement provincial est parvenu à exécuter urgemment les travaux de ce pont. Ainsi, Je demande à la population du Haut-Uele de continuer à payer les impôts et taxes de la Province pour permettre à votre Gouvernement provincial de continuer à repondre à vos besoins. Ceci est votre participation au développement de notre Province", a-t-il lancé ce message avant de procéder à la coupure proprement dite du ruban symbolique pour l'ouverture du trafic sur ce tronçon.

election-net.com/Cellule de communication du gouvernorat de Province

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate