Haut-Uele : grande marche des catholiques à Isiro pour dénoncer l'agression Rwandaise en RDC

Illustration


"L'heure est grave. Notre Pays est en danger ", c'est sous cet état d'esprit que les chrétiens catholiques de la ville d'Isiro en Province du Haut-Uele sont  sortis ce dimanche, 04 décembre 2022 de différentes paroisses du chef-lieu de la Province pour dénoncer l'agression Rwandaise via la rébellion du M23 sur le sol de la République Démocratique du Congo.

Après sa sortie de la messe en la cathédrale Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, le Gouverneur de Province, Christophe Baseane Nangaa a rejoint les fidèles de la paroisse Saint Rosaire pour commencer cette marche partie de toutes les paroisses catholiques de la ville. 

Arrivés sur le Rond-Point Lumbumba, point de rassemblement, les marcheurs ont pris d'assaut l'avenue du 30 juin pour rejoindre l'esplanade du chantier du Sanctuaire Anoalite Nengapeta. 

Surplace, le diocèse d'Isiro-Niangara a dévoilé aux fidèles la lettre d'appel à manifester envoyée par la Conférence Épiscopale du Congo (CENCO) dans laquelle les prélats dressent la situation sécuritaire du pays depuis le 13 juin 2022.

Une situation marquée par la rébellion du M23 soutenue par le Rwanda et par moments l'Ouganda, l'insécurité en Ituri, les tensions communautaires au Kwilu, Mai-Ndombe et au Kongo-Central. 

Pour ce faire, la CENCO a appelé les Gouvernants, les acteurs politiques de l'opposition, les FARDC, la communauté internationale ainsi que le peuple Congo, chacun à assumer ses responsabilités pour la restauration de la paix et la sécurité intégrale sur l'ensemble du territoire national.

"Assurément notre pays est en danger. Ne croisons pas les bras. En tant que Peuple, uni et debout, nous constituons une force. Restons vigilants et mobilisons-nous ! Avec les moyens pacifiques, nous sommes capables de faire échec à ceux qui convoitent notre beau et riche Pays. Ne laissons pas balkaniser la R.D. Congo. Du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, ainsi que dans la diaspora, mettons-nous tous debout pour sauvegarder l'intégrité territoriale  de notre Pays", peut-on lire dans ce document dont une copie a été transmise au Gouverneur de Province. 

Pour sa part, ce dernier a rappelé l'appel à la mobilisation générale lancé par le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo afin de grossir les rangs des forces de défense et de sécurité du pays en vue de faire face à l'agression de la RDC.

Il faut rappeler que cette marche initiée par la CENCO a été clôturée par la prière de l'évêque du diocèse d'Isiro-Niangara, Monseigneur Julien Andavo.

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments