img

Actualités

Politique

Les députés provinciaux de l'Assemblée Provinciale du Haut-Uele sont plus que jamais déterminés à bousculer le Vice-président de leur institution, Hervé Ndute Tongolo.

Bombardé Vice-président de l'organe délibérant alors seul élu de l'opposition politique grâce à l'appui de la majorité parlementaire constituée autour du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, "Hervé Ndute Tongolo n'était plus en odeur de sainteté avec la majorité au pouvoir suite à ses sorties médiatiques controversées et ses fréquentations suspectes" qui ne pouvaient plus rassurer ses parrains.

A lire aussi Haut-Uele: Réajustement de la taxation au coeur d’une session extraordinaire à l’Assemblée Provinciale

Alors qu'une déclaration de retrait de confiance avait été signée le 14 juillet dernier par 12 élus sur les 20 que compte la chambre parlementaire, des sources dignes de fois indiquent que d'autres députés provinciaux viennent d'apposer leurs signatures.

Des sources d'election-net.com au sein de l'organe délibérant, Norbert Samaki et Vincent Ndombe ont finalement signé ce document et que quatre autres élus en vacances parlementaires devront emboîter les pas.

Une autre source crédible soutient qu'à l'exception de Hervé Ndute Tongolo lui-même et d'une autre élue de Watsa, proche de l'ancien Gouverneur, l'écrasante majorité des députés provinciaux (18/20) avaient opté pour l'éviction de leur Vice-président.

Dans son discours d'ouverture de la session parlementaire extraordinaire ce vendredi, 17 juillet 2020 à Isiro, le président de l'Assemblée Provinciale, Afounde Afongenda Sumbu a confirmé l'inscription de la question Ndute Tongolo dans le calendrier parlementaire conformément à la demande du groupe parlementaire majoritaire ADRP et Alliés.

A lire aussi Haut-Uele: La destitution du VP/de l’Assemblée Provinciale au calendrier de la session extraordinaire

Parmi les griefs retenus contre le Vice-président de l'organe délibérant,
"sa participation à des réunions visant à déstabiliser les institutions politiques provinciales légalement établies; sa participation ce lundi 13 juillet 2020 à Isiro, à une marche pourtant interdite, et ce en violation de l'État d'urgence sanitaire décrété par le Président de la République, chef de l'État" sans oublier son "appel à l'incivisme fiscal, démarche pour laquelle l'intéressé a apposé sa signature sur un document y afférant. Ce qui constitue un reniement pur et simple de l'édit n°020/01 du 04 juillet 2020 modifiant et complétant l'édit n°016/05 du 15/12/2016 fixant la nomenclature des actes générateurs des recettes de la taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction de la province du Haut-Uele…", ont fait savoir les élus dans leur déclaration du 14 juillet dernier à Isiro.

Ci-dessous, l'intégralité de la déclaration.


Il faut rappeler que le Vice-président de l'Assemblée Provinciale du Haut-Uele, Hervé Ndute Tongolo est membre de l'opposition, Lamuka. Il avait bénéficié du soutien de la majorité au pouvoir pour décrocher son élection à la première Vice-présidence de l'organe délibérant. Il est le suppléant du député national élu de la ville d'Isiro, Paul Odiane.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate