img

Actualités

Santé

la Croix-Rouge/Branche Isiro a lancé, ce jeudi 2 juillet dans la ville de Isiro (Haut-Uele), une campagne de sensibilisation contre la maladie à Coronavirus. C'est Rigoberd Madrakele, Ministre provincial intérimaire de l'intérieur, sécurité et ordre public, qui a donné le go de cette campagne.

Cette première campagne a connu la présence de plusieurs personnalités étatiques.

Selon, Coco Abome coordonnateur provinciale de la Croix-Rouge Haut-Uele , cette cérémonie s'inscrit dans le cadre de l'une de ses missions traditionnelle dévolues à la Croix-Rouge de la République Démocratique du Congo celle de soulager tant soit peu les souffrances ou détresses de plus vulnérables lors de la survenue des catastrophes comme le cas sous examen de la présence de la pandémie de coronavirus dans le Haut-Uele.

Pour lui, l'apport de la Croix-Rouge face à cette calamité consiste tout simplement à sensibiliser la population de la ville d'Isiro sur les gestes barrières tel que recommandé par les autorités à tout le niveau.

Pour y parvenir, cette structure dit déployer son personnel de manière rotative pendant la durée de cette campagne qui prendra 6 semaines.

Le 9 équipes mise en place auront pour missions de sensibiliser la population par le biais médiatique et par mégaphone sur les gestes barrières, mais également placer dans les différents postes de contrôles et autres lieu de forte concentration humaine des affiches images sur comment se protéger et protéger les autres.

En fin placer des kits de lavage mains et des gel hydro-alcoolique dans certains endroits ciblés, de prélever lors de descente sur terrain la température grâce au Thérmoflash mais également désinfecter le lieu public au du chlore et autres.

Dans son mot de circonstance l'excellence Madrakele a appelé la population au respect de mesures d'hygiène et barrières recommandées par le président de la République.

Tout à saluant le professionnalisme de la Croix-Rouge Branche du Haut-Uele a travers celle de la ville d'Isiro qui s'est préparé face à cet ennemi commun la Covid-19, il leur demande de se mettre au travail pour son éradication.
Il rassure la structure de son appuis sécuritaire pour leur permettre de faire leur travail à toute quiétude.

Le patron intérimaire de la sécurité provinciale du Haut-Uele leur a une fois de plus souhaité d'accroître leur professionnalisme car leur intervention est souvent sollicitée pendant que la province attendait moins de faire face à une telle épidémie.

Dieu-merci BETIMA à Watsa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate