img

Actualités

Politique

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a pris par à la cérémonie de clôture de la session ordinaire du mois de mars à l'Assemblée Provinciale ce lundi, 29 juin 2020 à Isiro.

Accompagnée du Vice-Gouverneur, Christian Pitanga Mangandro, des ministres de l'intérieur intérimaire, Rigobert Madrakele Kaloma et celui chargé des relations avec l'Assemblée Provinciale, Pascal Kotaïko Adipenza, des membres du comité provincial de sécurité ainsi que des membres de son cabinet, l'autorité provinciale a suivi religieusement les différentes interventions des membres du bureau.

Dans son rapport d'activité de la session, le Rapporteur de l'organe délibérant, Joseph Mandi Obey a fait savoir que toutes les matières prioritaires écrites dans le calendrier parlementaire ont été traitées malgré le contexte d'état d'urgence sanitaire en vigueur depuis le 19 mars visant à lutter contre la COVID19 en République Démocratique du Congo.

"Conformément au calendrier des travaux de cette session, un projet d'édit a été déposé, présenté, examiné et voté à l'unanimité. Il s'agit du projet d'édit modifiant et complétant l'édit n°016/05 du 15/12/2016 fixant la nomenclature des actes générateurs des recettes de la taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction de la province du Haut-Uele", a-t-il précisé.

Dans son discours de clôture, le président de l'Assemblée Provinciale, Afounde Afongenda Sumbu a salué le travail abattu par ses équipes pour la clôture de cette session parlementaire dans ce contexte particulier dû à la présence du virus Corona dans le pays.

Il a en outre fustigé les menaces de déstabilisation des institutions provinciales par des officines politiques basées tant à Isiro qu'à Kinshasa contrairement aux lois de la République Démocratique du Congo.

*"L'Assemblée Provinciale et le Gouvernement provincial du Haut-Uele sont une émanation des aspirations du souverain primaire de la province sans coloration ethnique, tribale ayant un seul objectif, le bien être de notre population enclavée depuis des décennies. Il me revient, chers collègues à vous féliciter du haut de cette tribune pour avoir fait échec à tout individu ou groupe d'individus qui se sont obstinément engagés dans une déstabilisation de nos deux institutions, acte conforme au prescrit de l'article 64 de notre Constitution de la République Démocratique du Congo", a-t-il martelé.

Afounde Afongenda Sumbu a surtout invité les élus "à porter toujours haut le flambeau de l'unité dans la diversité tout en capitalisant" les "travaux de désenclavement déjà engagés par l'Exécutif provincial dont il n'a pas hésité de rendre hommage pour des grandes réalisations opérées à travers les six territoires du Haut-Uele.

Ouverte le lundi, 30 mars dernier, la session ordinaire a été clôturée ce 29 juin 2020 conformément aux prescrits de l'article 16 de la loi n°13/012 du 22 janvier 2012 modifiant et complétant la loi n°08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces.

election-net.com/CelCom/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate