img

Actualités

Depuis l'ouverture de la session extraordinaire à l'assemblée provinciale du Haut-Katanga. Seul le bureau d'âge a été installé avec Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza comme président. Ensuite rien, aucun programme sur l'analyse des pétitions contre les membres du bureau de cette institution.

Convoquée le 28 janvier 2021, la session extraordinaire en cours compte deux points dont l'installation du bureau provisoire et l'analyse des pétitions contre le président du bureau et les autres membres.

Plusieurs indiscrétions au bâtiment du 30 juin( siège de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga) affirment que cette irrégularité des séances plénières est causée par des tractations et consultations sur l'opportunité de maintien ou rejet d'une pétition au profit du président.

Certains députés auraient déjà retiré leurs signatures de la pétition pour la déchéance de Freddy Kashoba président de l'Assemblée provinciale. Portée par son adhésion à l'Union Sacrée pour la Nation, le speaker de cette institution membre de l'AFDC-A aurait gagné le soutien.

Ce soutien devra passer par l'épreuve des récentes accusations de fraude, sur facturation et détournement des fonds dans les travaux de construction du nouveau siège de l'Assemblée Provinciale et de la résidence du président de l'organe délibérant. Accusations rejetées par le camp Kashoba qui affirme que les travaux sont menés par le gouvernement provincial.

De leur côté, les autres membres du bureau dont le vice-président de l'Assemblée provinciale, le rapporteur, le questeur ne veulent pas rendre les armes. Restés loyaux au Front Commun pour le Congo, ces membres du bureau intensifient des consultations pour faire tomber le président et garder leurs postes.

Mais du côté du bureau d'âge, rien ne filtre, silence radio sur le calendrier des activités de la session.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate