img

Actualités

Les confessions religieuses réunies au sein de la communauté des Églises de Réveils au Congo condamnent les discours tendant à apporter la division et la haine tribale dans le Haut-Katanga.

Les clergés ont fait cette déclaration samedi, au cadre de concertation de la société civile, où ils sont réunies en session extraordinaire. Les chefs Fès confessions religieuses ont délivré un message de paix. Selon Ernest Miji, coordonnateur de ERC / Haut-Katanga qui a lu le communiqué, l'église ne peut cautionner des propos séparatistes

" nous fustigeons avec la dernière énergie les déclarations peu recommandables et des déclarations peu recommandable et des comportement incitant à la haine tribale et à la rébellion contre l'autorité établie " déclare les chefs des confessions religieuses qui s'opposent à la haine inter communautaire

" Nous fustigeons avec véhémence toute tendance visant à dresser les communautés vivant dans le Haut-Katanga par des discours xénophobes et séparatistes . En notre qualité de pères, nous appelons toutes les communautés vivant dans le Haut-Katanga à s'accepter mutuellement, à se pardonner réciproquement et à s'efforcer de vivre ensemble malgré les différences socioculturelles"

Les chefs des confessions religieuses invitent les autorités à sécuriser toutes les communautés sans ségrégation. Les pasteurs se disent disposés à accompagner l'autorité si elle en exprime le besoin.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate