img

Top News

Trending

Société

Environnement

Économie

Actualités

Les représentants de la société civile testant l'eau polluée. Ph de tiers

Après plusieurs allégations de pollutions de la rivière Kibunduka dans le territoire de Kipushi par la Société minière du Katanga (SOMIKA), le cadre de concertation de la société civile dans le Haut-Katanga n'est pas resté indifférent.

Avec son porte-parole à la tête, les activistes de défense des droits de l'homme ont effectué une descente sur place recueillir les résultats d'analyses des eaux de cette rivière du secteur de Bukanda, une enquête diligentée par les autorités à la suite des dernières révélations d'une plateforme de la société civile sur la pollution non seulement de la rivière et même de la nappe phréatique.

En présence des membres du Cadre de concertation de la société civile , des experts et des journalistes spécialisés, de nouveaux échantillons des eaux ont été prélevés et emmenés au laboratoire pour vérification.

Selon le consultant Emery Kasongo, professeur à l'Université de Lubumbashi qui a interprété les résultats du laboratoire, la teneur de différents métaux dont le cuivre, le cobalt, le plomb et le nickel est inférieure par rapport aux normes de la République démocratique du Congo voire de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ce qui prouve, a-t-il poursuivi, que les eaux de la rivière Kibunduka « ne sont pas polluées ».

« Au regard de ces résultats que vous pouvez aussi interpréter ailleurs, nous pouvons nous permettre de dire que les échantillons prélevés lors de notre visite prouvent que l'eau n'est pas polluée. En conclusion, l'eau n'est pas polluée. Aucun élément n'a franchi le seuil tolérable prévu par la loi de notre pays. Nous voulons souligner que toutes les parties prenantes à cette visite ont été représentées au labo lors des analyses et par conséquent, la fiche manuscrite de résultat a été contresignée par chaque témoin », a rassuré Emery Kasongo.

Ces résultats ont été accueillis avec soulagement par Me Ghislain Kalwa porte-parole du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga.

" En tant que société civile, nous sommes très préoccupés par les problèmes de pollution. Mais au regard de ces résultats Nous saluons aujourd'hui l'initiative de l'entreprise de nous avoir associé à l'une de démarche que nous pouvons qualifié de citoyenne c'est-à-dire en prenant à témoin toutes les parties prenantes dont nous-mêmes et aujourd'hui nous ne pouvons que nous fier aux résultats tel que ça vient de nous être donné parce que dans toutes les correspondances,il était question d'une éventuelle pollution mais les résultats à ces jours viennent de démontrer le contraire, ce qui est une bonne chose pour nous société civile et nous ne pouvons que nous fier à ces résultats là qui démontrent noir sur blanc que n'y a pas en pollution", s'est réjoui Me Ghislain Kalwa.

Ce mercredi, le ministre provincial des Mines dans le Haut-Katanga va aussi effectuer une visite dans le même site de SOMIKA pour une autre analyse des eaux qui proviennent de cette entreprise.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate