Haut-Katanga : échec cuisant de Sama Lukonde à l'élection de la présidence de sa communauté tribale face à un bourgmestre

Sama Lukonde


Le statut de premier ministre en fonction n'a pas suffit à Sama Lukonde Kyenge pour se faire élire à la tête de sa communauté socio-culturelle SEMPYA,  regroupant les filles et fils de six territoires de la province du Haut-Katanga, appartenant aux tribus Bemba et Lamba.

Candidat à l'élection de la présidence de cette association socioculturelle, Sama Lukonde Kyenge a écopé un échec cuisant face au bourgmestre de la commune de Kamalondo, membre de la même communauté, au cours de l'élection organisée ce dimanche 12 février à Lubumbashi.

Au terme de cette élection, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge n'a obtenu que 9 voix sur un total de trente votants, synonyme de son échec. 

Quant au son principal challenger à ce scrutin, le bourgmestre de la commune de Kamalondo, Michel Kalwa Kalunga, il a raflé la majorité écrasante, soit 20 voix sur les trente possibles.

Alors que les premiers soutiens d'un détenteur d'un pouvoir public en RDC sont sociologiquement les membres de sa communauté tribale, l'appui bénéficié par Sama Lukonde de la part de l'association socioculturelle SEMPYA durant son règne à la primature de la RDC, n'a été que de façade au regard des résultats de cette élection, estiment plusieurs observateurs et analystes lushois.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Haut-Katanga : cinq gangs mis en déroute lors d'un coup de filet de la PNC contre l'insécurité à Lubumbashi
  • RDC : qualifiée « d'amorphe », l'opposition menée par Moïse Katumbi bombe le thorax à Lubumbashi
  • RDC : de nouvelles mises en place dans différentes entités et directions aéroportuaires de la RVA S.A


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments