img

Actualités

Santé

Depuis deux semaines, le laboratoire provincial de santé publique de Lubumbashi n’est plus en mesure d’effectuer des analyses d’échantillons de test de Covid19 à Lubumbashi.

Cette institution qui fait office de l’INRB décentralisé est en rupture de stock des cartouches pour son fonctionnement. Inquiétude qui a pourtant été soumise au ministre nationale de la Santé lors de son dernier passage à Lubumbashi il y a deux semaines.

Lire aussi: RDC/ Covid-19: le cap de 8000 cas officiellement franchi, le pays se classe deuxième en Afrique centrale

D’autres sources sur place au grand laboratoire attestent que la province du Haut- Katanga est en rupture de stock de tests rapides de Covid-19 depuis une semaine en attendant le ravitaillement par la ville de Kinshasa.

Ce dysfonctionnement de l’INRB décentralisé paralyse la riposte non seulement dans la province du Haut-Katanga mais aussi dans le Lualaba voisin qui est obligé d’acheminer ces prélèvements à Kinshasa.

Ceci explique l’aplatissement des cas qui n’évoluent plus dans la province du Haut-Katanga depuis une semaine. Selon l’INRB, le cumul total des cas est de 260 cas, pour 99 guéris et 11 décès.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate