img

Actualités

Économie

Détournement ou non des fonds affectés à l’achat de la farine de maïs, le gouvernement provincial du Haut-Katanga a démenti la version du détournement de plus 4 millions de dollars américains. Contrairement aux habitudes de l’exécutif provincial, cette fois la communication est donnée par le secrétaire exécutif du gouvernement et non le ministre de la communication et porte-parole.

Selon ce communiqué officiel , le gouvernement n’a jamais décaissé sept millions de dollars américains(7 millions usd) mais plutôt deux millions en octobre 2019 pour couvrir la période de soudure.

“ Nous tenons à porter à la connaissance du public qu’en vue de palier à la carence de la farine de maïs observée en Octobre de chaque année , le gouvernement provincial du Haut-Katanga en accord avec le gouvernement central avaient levé l’option d’importer une grande quantité de maïs afin d’inonder le marché et éviter la carence de la farine de maïs. Pour ce faire, en Septembre 2019, le gouvernement provincial a pris contact avec la société sud- africaine “In vounger”, représentée à Lubumbashi par “In Vounger SARL” afin de commander 4930 tonnes de maïs” pour un coût de total de 2 086 000 usd (deux millions quatre-vingt-six mille dollars américains.)” a indiqué le secrétaire du gouvernement.

L’entreprise sud-africaine n’ayant pas du tout respecté sa part de contrat dans la livraison de la marchandise, le gouvernement provincial s’est retrouvé dans l’obligation de saisir les instances judiciaires contre “In vounger SARL”. Ce qui a conduit à l’interpellation et arrestation préventive de Mr Tony Munongo.

Mais selon le communiqué officiel, le gouvernement se dit victime de fausses informations sur un détournement de fonds destinés à l’achat de la farine de maïs.

“Depuis lors, il circule de fausses informations sur les réseaux sociaux comme quoi le gouvernement provincial aurait détourné une somme de 7 millions de dollars américains ou encore que monsieur Tony Bandio Munongo serait décédé.” lance le secrétaire exécutif du gouvernement avant d’insister sur la fausseté de ces informations.

“ Toutes ces informations sont fausses et sont les fruits de l’imagination fertile des personnes mal intentionnées. il est donc hors de propos de prétendre à quelconque détournement pour salir l’images des autorités provinciales” et d’avancer avec des menaces

“le dossier étant encore en instruction,
nous ne saurions vous en dire plus en attendant la decision finale. Le gouvernement provincial s’autorise le droit de saisir les instances compétentes pour identifier et poursuivre tout celui qui diffuserait par un quelconque moyen que ce soit des informations fallacieuses qui ternissent l’image de la province et de ses dirigeants” avant d’insister que “ nous venons de rétablir les faits” conclut le communiqué.

Toutefois, le secrétaire exécutif n’a livré aucune information sur la suite du dossier judiciaire. Il faut rappeler qu’une motion d’information est déjà déposée à l’assemblée provinciale sur le dossier de détournement de fonds destinés à l’achat de la farine de maïs.

Selon l’autre version, le gouverneur aurait décaissé 7 millions de dollars pour l’achat de la farine de maïs en Afrique du Sud. Mais le ministre provincial de l’économie n’aurait perçu que 3 millions pour l’achat de ladite farine de maïs. Jusqu’à ce jour, seul 20% de la commande seraient fourni à la province. C’est contre cette version que le gouvernement a fait la mise en garde.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate