img

Actualités

Société

Le coordinateur national du mouvement civique ''génération positive Rdc'' Me Jimmy Nzialy Lumangabo est aux arrêts depuis ce lundi 20 avril 2020 sur ordre du parquet de grande instance de Goma, au Nord-Kivu.

Les informations recueillies par election-net.com au près des proches de l'accusé, renseignent qu'il est poursuivi pour avoir déclaré tout haut sur une station de radio locale que ''le maire de la ville Muisa KESE Timothée est incompétent, pour n'être pas parvenu à résoudre la question de marchés pirates dans la ville touristique de Goma''.

Ainsi, cet ex porte-parole de l'ancienne majorité présidentielle au Nord-Kivu, a exigé la démission pure et simple de l'autorité urbaine, et lui a demandé de laisser la place aux autres qui peuvent mieux servir les administrés.

Nos efforts pour avoir la version de l'autorité urbaine n'ont pas payés.

Il faut noter que Me Jimmy Nzialy Lumangabo n'est pas le premier à exiger la démission du maire de la ville. Une semaine avant sa déclaration, deux autres mouvements citoyens ont exprimé la même demande, tout en précisant qu'ils n'hésiteraient pas à descendre dans la rue au cas où le maire de la ville refuserait à démissionner de gré.

Prince Bagheni à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate