img

Actualités

Société

Un homme âgé de 28 ans a été lapidé par la population ce lundi 6 Juillet 2020, vers 1 heure du matin, sur avenue Kesheni, Quartier Kyeshero dans la ville de Goma, au Nord-Kivu.

Les premières informations récoltées par election-net.com, renseignent que le regretté était soupçonné d'avoir volé les biens de paisibles citoyens pendant qu'il était en train de pleuvoir sur la ville.

Contacté par election-net à ce sujet, Abdoul Bikulu, Chef du quartier Kyeshero, a condamné cet énième cas de Justice populaire, tout en indiquant que ses auteurs ne sont pas encore identifiés.

Par ailleurs, ce chef du quartier pense que le manque du pardon a toujours expliqué la recrudescence de ces genres des cas dans plusieurs quartiers dans la ville volcanique.

Sur ce, il demande à ses administrés à faire confiance aux services de sécurité pour que ceux et celles qui sont de collaborateurs de présumés voleurs soient connus. 'Personne n'a droit de se faire justice', rappelle-t-il.

“Nous avons été informés, c'est vers 1 heure du matin qu'il a été tué. Ceux qui ont commis cet acte ne sont pas encore connus, mais le corps de la victime est déjà à la morgue”, a-t-il indiqué à election-net.com.

Lire aussi: http://www.election-net.com/goma-un-corps-sans-vie-dun-jeune-homme-retrouve-a-kyeshero/

Enfin, Adoul Bikulu a précisé que les enquêtes seront diligentées pour que les auteurs de ce cas de justice populaire soient identifiés et déférés devant les instances judiciaires.

“Je suis déjà avec les membres de la famille de ce jeune homme, nous voyons comment il sera enterré. Je pense que la bonne manière de décourager ces genres de cas, est de punir sévèrement les coupables, voilà pourquoi j’estime qu’il est nécessaire que les enquêtes soient diligentées le plus vite possible”, a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate