img

Actualités

Politique

La police nationale congolaise a réprimé plusieurs militants qui étaient ce mercredi 8 juillet 2020, dans les rues de Goma, au Nord-Kivu.

Tous ces militants ont répondu à l'appel des partis politiques, mouvements citoyens, pour dire non à l'entérinement de la candidature de Ronsard Malonda par l'assemblée nationale à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Ces éléments de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et des tirs de sommation dans les quartiers où il y avait une forte résistance notamment à Majengo et à Buhene. La police dit avoir reçu l'ordre de disperser tous ceux qui vont manifester sans avoir reçu une autorisation. Déjà, plus d'une centaine des manifestants dont 9 femmes sont au cachot de la police d'investigation (PD) à Goma.

Il sied de noter qu'à la veille de cette manifestation, les organisateurs ont signifié à l'opinion qu'ils allaient rester dans les rues de la ville volcanique jusqu'à ce que leurs revendications trouvent gain de cause.

En rappel, depuis que la candidature de Ronsard Malonda a été entérinée par l'assemblée nationale, plusieurs manifestations de protestation sont observées au pays. Les partis politiques et mouvements citoyens exigent que cette personnalité ne soit pas à la tête de cette institution d'appui à la démocratie.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate