img

Actualités

Société

Plusieurs endroits au quartier lac Vert, à l'ouest de la ville touristique de Goma, regorgent du gaz naturel. Tout en étant au courant de la situation, les autorités compétentes ne prennent pas de précautions en plaçant des panneaux de signalisations. Ce manque de signalisation présente un danger pour les passants.

Le Chef du Quartier lac Vert, Dedesi Mitima, qui s'est confié à Election-net.com, ce mercredi 15 juillet 2020, a indiqué que beaucoup de personnes sont asphyxiées dans ces endroits et cela parce qu'aucun dispositif de signalisation n'y est placé pour prévenir le danger.

Revenant au passé, celui-ci a indiqué que toutes les signalisations qui étaient placées à ces endroits ont été volées par les personnes de Mauvaise foi.

Ainsi, il a lancé un appel aux autorités compétentes à songer comment sauver la population du Quartier lac Vert et autres passants en mettant des indications pouvant permettre à tout le monde à ne pas accéder à ces zones qui sont très dangereuses.

''Beaucoup de parcelles dans mon quartier ont de gaz, et dans le passé on y mettait de signes pour que les gens soient avertis et qu'ils n'y accèdent pas, malheureusement les gens de mauvaise foi ont tout volé, je demande aux autorités compétentes de nous aider et de mettre d'autres pancartes sur ces endroits, pour que les passants soient informés que ces endroits sont dangereux'', a t-il indiqué à Élection-net.com

Enfin ce cadre de base a invité la population, surtout les personnes qui ne sont pas du milieu à s'informer davantage sur ces endroits et cela pour ne pas être asphyxié par ignorance.

En rappel, la journée du mardi 14 juillet 2020, un jeune homme d'une vingtaine d'années a été retrouvé mort, asphyxiée dans le quartier lac Vert, le Chef de ce quartier a signifié à l'opinion que la victime voulait se soulager dans une concession se trouvant dans une zone de gaz, est a rendu l'âme sur place.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate