img

Actualités

Politique

Sécurité

Certains agents de la Monusco aux arrêts depuis ce mercredi 26 mai 2021 à Goma au Nord-Kivu. Les informations parvenues à election-net.com renseignent qu'il est reproché à ces agents de fait une fausse alerte à la population avec la sirène.

Joseph Kambale Makundi, responsable de la protection civile au Nord-Kivu qui confirme cette information à election-net.com demande à toute la population de rester calme tout en indiquant que les précités sont entre les mains de la police et de l'armée.

''Nous les avons laissé à la police et l'armée, on va leur demander ce qu'ils ont voulu faire'', a-t-il indiqué.

Et de poursuivre:

''Ils ont eu du mal à nous faire une alerte avant le temps moyennant cette sirène et puis aujourd'hui, nous ne pouvons pas accepter ce qu'ils veulent faire'', a-t-il souligné.

Cependant, Joseph Kambale Makundi a demandé à toutes les couches de la population de ne pas prêter oreille à n'importe quel message. Car selon lui, seule la protection civile a le mandat d'alerter la population en cas du danger.

En rappel, certains agents de la MONUSCO ont fait une fausse alerte moyennant leur sirène, situation qui a une fois de plus paniqué la population de Goma. Contacté à ce sujet, Joseph Kambale Makundi a appelé la population au calme tout en indiquant que ces agents de la MONUSCO étaient en train de faire l'entretien de leur sirène.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate