img

Société

Sécurité

Santé

Actualités

La défunte Alice Lyanya. Ph de tiers

Tout Goma parle de sa mort, mais jusqu'à présent les causes de cette disparition brusque ne sont pas élucidées. Alice Lyanya est morte ce samedi 4 mai 2022 à Goma au Nord-Kivu, plusieurs sources recoupées par election-net.com renseignent qu'elle serait morte à la suite des coups et blessures avant son arrivée à l'hôpital.

Chantal Faida activiste des droits sociaux a, dans un message sur son compte Twitter consulté par election-net.com appelé les autorités compétentes à ouvrir les enquêtes. Et ce, pour que les circonstances du décès de cette femme soient élucidées.

Mushobekwa Marie-Ange, ancienne ministre des droits humains à l'époque de Joseph Kabila n'est pas restée silencieuse, de son côté, elle a condamné cela, tout en appelant les femmes à ne pas tolérer les violences conjugales.

''une jeune dame enceinte est décédée à Goma suite aux coups et blessures lui infligés par son mari. Donc deux vies perdues à cause d'un psychopathe. Femmes ne tolérez jamais la première claque ; c'est le début de l'enfer... Et peut-être la porte vers la mort dans votre propre foyer'', a-t-elle écrit.

D'autres sources renseignent que la jeune femme Alice Lyanya est morte suite à une crise cardiaque. Et ce, après avoir appris le décès de sa cousine à Kinshasa.

Face à ces deux versions, Ghislain Muhiwa, militant du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) appelle la justice et autres services de sécurité à diligenter une enquête. Car, souligne t-il, la population de Goma n'acceptera pas que la précitée soit enterrée sans que les circonstances de sa mort ne soient connues.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate