Goma : des présumés bandits arrêtés avec 8 armes à feu et des effets militaires

Illustration


Une quarantaine de chargeurs garnis, 8 armes à feu, des effets militaires, plusieurs cartouches saisis aux côtés de 12 bandits présumés tombés dans les mailles des services de sécurité le week-end dernier, lors des opérations "safisha muji wa Goma", ont été présentés à la presse ce mardi 25 Juin à l'hôtel de ville, par le biais du Maire; en présence du procureur de la République et de l'auditeur militaire.

Ces bandits ont été arrêtés en effet, lors des bouclages ciblés et en bloc, d'un côté au camps Katindo situé en plein Goma et dans d'autres quartiers de la ville de l'autre.

Parmi les bandits arrêtés, figure un officier militaire décrit comme l'un des cerveaux moteurs de la bande, dans son aptitude à exploiter les anciennes gardes du corps des hauts officiers mutés dans d'autres zones du pays.

"Si les services peuvent boucler dans un camp militaire, qu'en sera-t-il dans d'autres endroits où vivent les civils ?" Cette locution du Maire lors de la présentation qui incarne une mise en garde, rassure encore de la détermination des services de sécurité à en découdre de manière courageuse avec les semeurs de l'inquiétude dans la ville.

Les organes de la justice, bras séculier de l'administration, sont activés pour infliger des punitions exemplaires à tous les coupables, insinue le colonel Kapend, qui ne se prive d'aucune occasion de louer les mérites tant de la justice que du conseil urbain de sécurité.

Tout en tendant la main à la population pour une collaboration comme c'est de coutume, le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin ouvre un autre front, celui de la mise en garde à l'endroit de ceux qui, sans aucune raison, gardent du carburant dans des maisons d'habitation. "Nous sommes déjà en alerte, toute personne qui sera surprise dans cette infraction sera arrêtée"; prévient le Maire, car nous devons prévenir les éventuels incendies qui decouleraient d'un défaut d'entreposage du carburant, rappelle t-il.

Avec cellcom mairie de Goma

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Combats FARDC-M23 au Nord-Kivu : le général Jacques Ychaligonza serein
  • Nord-Kivu : cinq personnes d'une même famille assassinées près de Goma
  • Nord-Kivu : L’inhumation des victimes des bombardements de Bweremana annoncée au cimetière du Genocost

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments