img

Actualités

Santé

Société

Après une réunion de cadres de bases sous la direction du maire de la ville de Goma, tenue dans le Quartier Bujovu, ce mercredi 13 mai 2020, une mise en garde a été faite à tous les conducteurs de taxi bus qui sabottent les dispositifs envisagés dans le cadre de limiter le degré de la propagation du coronavirus.
Pour Muissa Kese Timothée, maire de la ville de Goma, les décisions sont toujours prises à intérêt de la population, ne pas obtempérer à celles-ci, c’est s’exposer à des sanctions sévères. ‘Les gestes barrières doivent être respectés par toutes les couches de la population’, chose qui selon lui, pourra faire que la pandémie soit vaincue une bonne fois pour toute.

Déplorant les comportements de conducteurs de taxis bus qui haussent le prix de transport et violent le nombre de passagers, il a signifié à ces derniers qu’ils vont subir la rigueur de la loi.

«Les taximens doivent respecter le nombre de passagers dans leurs bus, c’est comme si les gens ont déjà oublié que coronavirus existe, il y en a d’autres qui se permettent de haussent le prix, pourtant le prix du carburant a baissé, tout celui qui sera attrapé, subira la rigueur de la loi », a-t-il indiqué.

Pour rappel, dans un communiqué daté du samedi 21 mars 2020 MUISSA KESE Timothée, avait demandé aux conducteurs des transports en commun à observer scrupuleusement les mesures prises dans l'optique de prévenir la propagation du COVID19.

Ainsi, la voiture a été autorisée d’accueillir seulement 3 personnes, muni bus Hiace 10 personnes, muni bus ketch : 7 personnes et pour la moto 2 personnes.
L'autorité urbaine avait demandé à tous les usagers de la route à mettre en application ces mesures, tout en instruisant la police de circulation routière et les services de sécurité de veiller au respect de ces dispositions en vue de mettre les récalcitrants hors d'état de nuire.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate