img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Économie

Actualités

Joseph Akilimali expliquant à Julien Paluku son usine. Ph de tiers

Accompagnant le premier ministre Sama Lukonde, lors de l'évaluation de l'État de siège dans la partie orientale de la RDC,  le Ministre de l’Industrie Julien Paluku Kahongya a, ce vendredi 23 septembre, effectué une descente à la minoterie Mont Gabaon dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Une usine qui fait la fierté de la République Démocratique du Congo en général et de la province du Nord-Kivu en particulier. Ce qui a poussé Julien Paluku, patron de l'industrie nationale, à encourager les responsables et à leur assurer de l'appui du gouvernement. Et ce, avant d'appeler d’autres investisseurs de suivre cet exemple pour le développement de la République.

« Je suis passé ici pour encourager cet opérateur économique congolais qui investit dans l’industrie parce que comme vous le savez, la vision du président de la République, c’est la transformation de nos produits localement pour réduire la facture des importations. Du temps où j’ai été gouverneur, on commençait déjà cet idée et aujourd’hui que je suis Ministre de l’Industrie, je suis venu me rassurer que l’idée a pris corps, que l’idée a grandi. Je suis heureux de constater que l’opérateur économique a construit une grande usine d’une capacité de production de 200 tonnes le jour. Il est donc capable de rassembler la production agricole du Nord-Kivu et des provinces voisines pour produire la farine pouvant servir la nation entière et même les nations environnantes ; ainsi réduire cette facture d’importation qui pèse lourd à la RDC", a déclaré le ministre de l'industrie.

Et d'ajouter :

"J’ai même vu des outils de conservation qui peuvent aller jusqu’à 7.500 tonnes de produits de maïs et autres. Je voudrais lancer un message à l’ensemble de la population congolaise que le Chef de l’Etat veut que le développement soit au cœur de toutes les discussions. Cela qui veulent nous conduire dans la guerre, voici les images qu’ils doivent voir et ainsi abandonner cet entreprise meurtrière».

Un honneur pour le patron de cette minoterie, Joseph Akilimali, qui a indiqué être dériere la vision du Chef de l’Etat qui vise à mettre le développement au centre de tout avant de demander l'allègement des taxes fiscales.

« C’est un sentiment de joie aujourd’hui de voir que le ministre de l’industrie peut se déplacer pour voir un entrepreneur. Nous sommes derrière la vision du Chef de l’Etat qui vise à mettre le développement au centre de tout. La minoterie a une capacité de production de 200 tonnes par jour. Nous sommes dans le domaine agricole avec beaucoup de produits. Nous attendons du Ministre de l’Industrie l’allègement des taxes fiscaux », a déclaré Joseph Akilimali.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate