img

Actualités

A l'issue de la première réunion de concertation entre Nangaa et les Candidats Présidents de la République, tenue jeudi 04 octobre à Kinshasa, pas de consensus entre les deux parties.

Georges Kapiamba, Président National de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ), salue cette rencontre et appelle le Président de la, Corneille Nangaa à prendre des mesures concrètes.

«Nous saluons cette réunion qui a réuni les rensponsables de la Ceni ainsi que les Candidats Présidents de la République. Mais nous avons remarquer en vue du communiqué publié respectivement par l'opposition et la Ceni, il n'y a pas toujours de consensus sur les questions qui fâchent, notamment l'utilisation de la machine à voter et la solution qu'il faut absolument trouver pour radier tous les enrôlés irréguliers sur le fichier électoral ainsi quela solution du financement du processus par le Gouverneur», a déclaré Me George Kapiamba. Et d'ajouter: «Nous constatons effectivement que Nangaa continue à développer une position qui ne respecte pas les attentes des congolais. Car Il sait qu'aujourd'huit la machine à voter est rejetée par la majorité des congolais. Il est important qu'il trouve un consensus avec les candidats sur cette question aussi rapidement que  possible».

Pour le Président de l'ACAJ, Corneille Nangaa doit prendre  des mesures concrètes afin de mettre en application les recommandations des experts Britanniques de manière à assurer la transparence de cette machine. Au cas contraire qu'il l'abandonne et recourt aux bulletins à papier comme prévue par la loi électorale.


LYDIE BIBOMBA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate