img

Actualités

Internationale

L'ancien président de la Gambie, Yahya Jammeh, a acheté plus de 281 biens immobiliers avec de l’argent détourné du trésor public. Le département de la Justice a enclenché une procédure visant à saisir l’une de ses villas ; plusieurs procureurs sont sur le coup. Jammeh n’est pas lâché par les Etats Unis d’Amérique. .

«C’est un produit de la corruption par l’ex-président de la Gambie, Yahya Jammeh, grâce à une fiducie créée par son épouse, Zineb Jammeh », indique le département de la Justice.

Jammeh l’avait acquise à 3.500.000 de dollars, soit environ 2 milliards de francs cfa. Dans document plaqué sur le site web de son département de la Justice, les USA déclarent que Yahya Jammeh a frauduleusement obtenu des millions de dollars en détournant des fonds publics et en sollicitant des pots-de-vin d’entreprises cherchant à obtenir des droits de monopole sur divers secteurs de l’économie gambienne. C’est une affaire qui défraie la chronique aux Etats-Unis ; au moment il séjourne en Guinée équatoriale, le pays de l’oncle Sam suit les traces de Jammeh.

Sa famille est mêlée dans cette affaire, parce qu’il a comploté avec quelques membres de sa famille y compris ses proches. L’ancien président de la Gambie Jammeh a utilisé de manière frauduleuse une multitude de sociétés écrans et de fiducies à l’étranger.

Dans tout cela, on l’accuse d’avoir blanchi des produits de la corruption à travers le monde. Outre, il a acheté un manoir de plusieurs millions de dollars à Potomac, dans le Maryland. L’on peut dire sans risque de se tromper que l’avenir de Jammeh est plongé dans le noir.

Mapote Gaye Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate