France : la police tue un homme armé qui a tenté de mettre le feu à une synagogue

Des policiers ont abattu, ce vendredi 17 mai au matin, un homme armé notamment d'un couteau qui tentait de mettre le feu à une synagogue et les menaçait à Rouen, dans le nord-ouest de la France, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qui a qualifié d'« acte antisémite » cet incendie.

Vers 6h45 locales (4h45 TU), ce vendredi à Rouen, les policiers sont « intervenus sur un signalement de dégagement de fumée près de la synagogue, située dans le centre historique de cette ville de Normandie », a détaillé une source policière. « Un individu a mis le feu à la synagogue. Il aurait pris à partie les policiers et les pompiers », a pour sa part indiqué le procureur de Rouen, Frédéric Teillet.

Selon une source proche du dossier, l'homme était armé « d'un couteau et d'une barre de fer ». « Ensuite, il aurait menacé un policier d'un couteau et ce dernier a fait usage de son arme et l'individu est décédé », a précisé le procureur. Une première enquête a été ouverte pour « incendie volontaire » visant un lieu de culte et « violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique », a fait savoir le parquet. Un autre enquête a été ouverte sur les circonstances du décès de l'individu armé.

L'homme soupçonné, qui s'était vu refuser un titre de séjour, était inscrit au fichier des personnes recherchées depuis « quelques semaines », a indiqué le ministre de l'Intérieur. Cet homme, qui avait sollicité en 2022 un titre de séjour pour « étranger malade », avait été débouté de son recours « fin janvier » 2024, a précisé le ministre. Dans un premier temps, une source proche du dossier avait indiqué que l'homme était visé par une obligation de quitter le territoire (OQTF) « non exécutable », en raison d'un recours « engagé » devant les juridictions administratives

Contexte de hausse des actes antisémites

Selon le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, les pompiers maîtrisaient vendredi matin le départ de feu et il n'y aurait « pas d'autres victimes que l'individu armé ». « À travers cette agression et cette tentative d'incendie de la synagogue de Rouen, ce n'est pas seulement la communauté israélite qui est touchée. C'est toute la ville de Rouen qui est meurtrie et sous le choc », a réagi le maire sur X.

« Tenter de brûler une synagogue, c'est vouloir intimider tous les Juifs. Une nouvelle fois, on veut faire peser un climat de terreur sur les Juifs de notre pays. Combattre l'antisémitisme, c'est défendre la République », a affirmé sur X le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Yonathan Arfi.

Gérald Darmanin avait demandé le 14 avril dernier aux préfets de renforcer la sécurité devant les lieux de culte juifs ainsi que devant les écoles confessionnelles, au lendemain de l'attaque menée par l'Iran contre Israël. Les opérations militaires lancées par l'État hébreu contre la bande de Gaza, en représailles à l'attaque des combattants du Hamas contre Israël le 7 octobre dernier, ont provoqué une forte hausse des actes d'antisémitisme en France.

Début mai, le Premier ministre Gabriel Attal avait annoncé que « 366 faits antisémites » avaient été enregistrés en France au premier trimestre 2024, soit « une hausse de 300% par rapport aux trois premiers mois de l'année 2023 ».

Avec RFI

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • France : Les raisons qui font que 35% des français ne se marient pas
  • Législatives en France : Macron justifie la dissolution et livre son plan de bataille
  • France : décès de la chanteuse Françoise Hardy

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments