img

Actualités

Sport

L'international congolais Chancel Mbemba ne devrait pas prolonger avec le club portugais du FC Porto.

La raison ? L'international congolais n'aurait pas 27 ans, mais 33 ans. De plus, le joueur aurait même 4 dates de naissance différentes enregistrées.

Une plainte avait déjà été déposée auprès de la FIFA quant à ce qu'il y a quelques années.

Chancel Mbemba (27 ans) pourrait quitter le club, car il est soupçonné d’avoir plus que son âge légal.

Une enquête de 2013 a révélé que quatre dates de naissance différentes avaient été utilisées pour Mbemba tout au long de sa carrière.

Mbemba, qui a joué pour les Magpies entre 2015 et 2018, aurait 27 ans, mais selon le média portugais Corriero de Manha, l'international de la RD Congo aurait dit à des amis qu'il était né en 1990 ce qui lui ferait 31 ans.

L'âge du défenseur a déjà été remis en question en 2013, lorsqu'il a été révélé que quatre dates de naissance différentes avaient été associées à Mbemba tout au long de sa carrière.

L'enquête a été menée à la suite du déménagement de Mbemba de son Congo natal au côté belge d'Anderlecht en 2012, un membre de la Fédération congolaise de football révélant que la date de naissance de Mbemba avait été modifiée pour lui permettre de l'inscrire pour jouer aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Pendant son séjour à Newcastle, Mbemba a passé des tests osseux lors de sa signature pour le club qui a affirmé qu'il était né en 1994 - l'année où il dit lui-même qu'il est né.

Dans une interview avec The Mirror en 2015, Mbemba a confirmé qu'il avait passé des tests physiques.

Il a déclaré : "J'ai fait des tests osseux et, comme mes amis et moi le savons tous, les résultats prouvent mon âge. Je sors juste et je joue au football, pas de désinformation. On a beaucoup parlé de ma date de naissance et des différents âges. J'ai prouvé exactement quelle est la vérité. Les gens en Afrique savent, moi et ma famille, mes amis et tous ceux qui connaissent Chancel Mbemba savent que je suis né le 8 août 1994. C'est tout ce qui compte. Parfois en Afrique, quand les gens voient quelqu'un bien faire, ils essaient de le faire tomber ou de nuire à sa carrière. Je ne suis pas ce genre de personne, j'ai mes amis et ma famille et je n'ai aucune pensée nuisible dans mon cœur ou dans ma tête. Tout ce qui compte pour les gens, c'est ce que je fais sur le terrain."

Les dernières nouvelles ont conduit son club actuel à se sentir réticent à proposer à l'international congolais un nouveau contrat au-delà de cet été, tandis que l'AC Milan, dont la rumeur disait qu'il serait intéressé par un transfert, n'est désormais plus disposé à entamer des pourparlers.

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate