img

Actualités

Internationale

Sport

Passé par plusieurs catégories des jeunes chez les Diables rouges de la Belgique, le jeune attaquant d’Antwep Michel-Ange Balikwisha qui évoquait il y a deux ans jouer pour le Congo avec son frère William Balikwisha tel « un rêve » semble se tourner définitivement vers la Belgique.

Qualifiée à la prochaine Coupe du Monde cette année au Qatar, la Belgique arborera cette grande fête du football mondial avec le statut d’un Gand favori.

En effet, si la RDC tente depuis d’accueillir plusieurs binationaux pour renforcer son effectif afin d’arracher, d’ici mars, une seconde qualification historique au Mondial, le nom du jeune prodige belgo-congolais Michel-Ange Balikwisha a également été évoqué.

Cependant le joueur ne rêve plus de son Congo d’origine, mais de sa Belgique natale. « Je suis d’origine congolaise mais j’ai fait toutes mes classes ici, donc ma priorité va à la Belgique», a-t-il indiqué dans une interview accordée à la RTBF.BE.

Bien que cela, M-A Balikwisha garde son Congo dans le cœur. Et regrette d’ailleurs l’absence des Léopards à cette 33ème édition, sujet de plusieurs situations controversées.

« Mais je regarde aussi la CAN même si le Congo n’est pas qualifié : c’est un peu notre Coupe du Monde à nous ! Il s’y passe des trucs incroyables : cet arbitre qui arrête deux fois le match trop tôt, cet hymne national mauritanien qu’on ne retrouve pas… Moi ça me fait marrer, mais ça va encore donner une image bordélique (sic) de l’Afrique… » a-t-il poursuivi.

Outre cela, l’international espoir belge s’est indigné du racisme mais aussi ce péché de porter… la peau noire. Mais reste optimiste qu’un jour cela changera. « quand Paul Onuachu dit à la cérémonie du Soulier d’Or que l’Africain doit travailler trois fois plus qu’un autre pour être reconnu, il a raison. Samuel Eto’o ne dit pas autre chose. A l’Antwerp, j’ai été très bien accueilli, mais ailleurs, j’ai déjà ressenti ça… Le racisme invisible, ça existe… Mais un jour, tout cela changera : il faut continuer à porter ce message… », a-t-il conclu.

Rappelons que bien que Balikwisha a fait de la
Belgique sa priorité, il reste tout de même éligible de représenter la
RDC en international, même si les chances de le voir évoluer au Stade des Martyrs se rétrécir de plus en plus.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate