img

Actualités

Le FC Barcelone a bien tranché sur le dossier de son attaquant français Ousmane Dembelé.

En fin de contrat en juin prochain, l’international tricolore ( 27 capes et 4 buts ) n’a toujours pas prolongé après près de 6 mois de discussions entre le club et ses représentants.

Le directeur du football du Barça Mateu Alemany a donc mis fin à la récréation. Soit il prolonge, soit il s’en va d’ici ce 31 janvier, afin de ne pas lui laisser partir libre dans moins de 6 mois de contrat lui restant.

De son côté, Xavi qui a de son côté, mis pression sur le joueur, a décidé de ne pas le convoquer pour la rencontre de la Coupe d’Espagne de ce jeudi 20 janvier contre l’Athletic Bilbao.

« Avec Ousmane et ses agents, on a commencé les négociations en juillet. On a discuté, parlé, pendant six mois, le Barça a fait différentes offres et a essayé de trouver une solution pour que le joueur reste avec nous. Ces offres ont été systématiquement refusées par ses agents. Aujourd'hui, le 20 janvier, à 11 jours que la dernière échéance de son contrat termine, ça nous semble évident que le joueur ne veut pas continuer au Barça. Et il n'est donc pas engagé avec le projet futur du club », a-t-il déclaré, avant de conclure.

« Dans ce cadre-là, il a été communiqué à ses agents et lui qu'il faut partir de façon immédiate parce qu’on veut des joueurs engagés avec ce projet. On espère qu’un transfert se produira avant le 31 janvier. La conséquence sportive, validée par l’entraîneur, c’est qu’on ne veut pas avoir de joueurs pas impliqués dans le projet et qui ne veulent pas être au Barça. Le fait qu’il ne soit pas convoqué n’est qu’une conséquence de ce processus. Ce n’est pas le club qui doit déterminer ça, c’est le coach qui l’a fait, mais il a tout notre soutien, on le comprend parfaitement et ça nous semble une décision totalement cohérente», a soutenu le directeur du football du club catalan.

Arrivé en 2017 pour un somme modique de 105 millions en provenance de Borussia Dortmund, Ousmane Dembelé n’a pas pu s’imposer au sein de l’effectif du Barça, miné par des blessures physiques qui ne lui ont pas facilité la tâche. Cependant, son agent Moussa Sissoko, exige un salaire de 20 millions et ce même montant comme prime à la signature. Ce que le Barça ne voudra pas dépenser au vu de sa situation économique.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate