img

Actualités

Ibrahim "Kabila", la quarantaine presque révolue qui se réclame être le fils biologique de l'ancien Président de la République Démocratique du Congo, Laurent Désiré Kabila vient d'être relaxé après plusieurs heures d'audition à la Police Nationale Congolais.

Accusé d'urpassion d'identité par certains membres de la famille Kabila dont il conteste la paternité, Ibrahim "Kabila" s'est dit satisfait du travail de la justice Congolaise qui vient de lui accorder la liberté.

"Je confirme au peuple congolais qu'ont vient de me libérer. Je suis maintenant libre. Il est 22 heures 24 minutes. Merci beaucoup à la justice Congolaise. La lutte continue", a-t-il fait savoir aux côtés de l'un de ses proches sans donner des détails sur les mobiles de sa remise en liberté.

Bien avant, plusieurs sources ont affirmé que l'arrestation d'Ibrahim "Kabila" était irrégulière car ni le ministère de l'Intérieur moins encore l'inspection générale de la PNC n'a donné l'ordre au Général Sylvano Kasongo de mettre la main sur l'intéressé 24 heures après son passage à l'émission "Posolo Na Politique", comprendre "la vérité en politique" où il a montré sa sympathie vis-à-vis de Pascal Mukuna poursuivit par la justice qui le soupçonne d'avoir violé et retenu illégalement les documents parcellaires appartenant à Mimie Tshibola dont le mari décédé était parmi la première ceinture du responsable de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa.

Aucours de sa prestation, Ibrahim "Kabila" a remis en doute l'identité d'un groupe des personnes présenté comme étant de la famille de Laurent Désiré Kabila ayant déposé une plainte contre Pascal Mukuna qui aurait affirmé connaître l'identité du meurtrier de l'ancien président de la République Démocratique du Congo et père du prédécesseur de Félix Tshisekedi, Joseph Kabila dont il conteste la filiation avec "son" père.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate