img

Actualités

Photo de tiers

Le président de la République Démocratique du Congo Felix Tshisekedi estime que les gens qui se disent gênés par sa déclaration lors de son voyage aux Etats Unis sont malintentionnés.

«Si ce que j’ai dit maintenant a gêné des gens, ça veut dire que ces gens sont malintentionnés. Ce qu’ils ne voulaient pas m’entendre dire des choses comme ça parce qu’ils pensaient que j’allais être un président complaisant et continuer avec les mêmes méthodes du passé. Non je n’accepterai pas ça» déclare t'il lors d'un entretien à un média international mardi à Kinshasa  après son séjour americain.

Pour lui déboulonner le système dictatorial de la RDC,veut tout simplement dire mettre fin à tous les antivaleurs qui ont freiné le développement du pays dans le passé. « Je vais m’attaquer à tout citoyen congolais qui a contribué à affaiblir le développement de notre pays. Toutes ces antivaleurs de corruption, de violation des droits de l’homme. Toutes ces habitudes qui consistaient à traquer les opposants parce qu’ils avaient un son contraire par rapport aux autorités du pays. Et pas replonger dans le passé. C’est ça que je vais déboulonner »

Lundi, la coalition autour de l'ancien président Kabila n’a pas digéré les propos de Felix Tshisekedi , pour le FCC ces affirmations surprenantes remettent en cause l’héritage démocratique ancré au pays depuis 2006 qui s’est traduit par la toute première passation du pouvoir pacifique et civilisée. 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate