img

Actualités

Politique

Le Chef de l'État congolais Félix Tshisekedi poursuit son périple sur le vieux continent ( Europe), pour y rechercher des partenaires potentiels afin de financer son programme de développement de la République Démocratique du Congo.

Alors que la classe politique de son pays, mieux la coalition politique FCC-CACH à laquelle appartient sa formation politique, UDPS reste dans la tourmente, Félix Tshisekedi, lui se veut rassurant quant à la pérennité de l'alliance de gouvernement conlue avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Dans une interview accordée à nos confrères de France 24 en marge du forum pour la paix organisé à Paris, le Chef de l'État avoue le malaise au sein de la coalition politique FCC-CACH mais rassure qu'elle a encore de quoi tenir.

" Nous sommes en coalition comme on dit. Ça se passe bien. Mais évidemment qu'il y a des hauts et de bas parce qu'il ne faut pas l'oublier: Nous étions encore il y a très peu de temps, des belligérants mais le peuple congolais a décidé de nous mettre ensemble par les résultats des élections, nous sommes obligés de composer pour l'intérêt de la République Démocratique du Congo et sereinement dans l'intérêt de notre peuple", a fait savoir le dirigeant congolais avant de réaffirmer son optimisme face à l'avenir.

" Je suis très optimiste quant en l'avenir de notre coalition. Ces soubresauts ne peuvent qu'arriver parce qu'ils sont inhérents à chaque organisation, c'est normal", a tranché le Chef de l'État.

Dans cette interview traduite par election-net.com, Félix Tshisekedi évoque également ses relations avec les pays voisins.

" Moi je suis allé immédiatement juste après mon investiture, vers ces pays frères pour leur dire que malgré tous ce qui s'est passés, tournons vers l'avenir parce que nos peuples ont besoin de mieux être, nos pays ont besoin de l'intégration et que nous avons besoin d'échanger nos expériences et accroître nos relations. Je crois qu'aujourd'hui nos relations sont au beau fixe et je m'en réjouis», a fait savoir le Chef de l'État congolais.

Félix Antoine Tshisekedi a également évoqué son idée d'ériger un tribunal spécial sur la République Démocratique du Congo pour juger les crimes commis dans son pays durant des générations.

Il a rappelé que ce travail de fourmis devra être accompli par des techniciens qui sont censés faire leur travail.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate