Exetat 2023: face aux critiques, le ministère de l'EPST réagit

Image d'illustration ©droits tiers


Une vive polémique avait gagné la toile à la suite de la première vague de publication des résultats de l'Examen d'Etat, Édition 2023.

Polémique amplifiée par le partage d'une manière virale dans les réseaux sociaux et dans les médias de la lettre de la Sœur Préfet du Lycée Boyokani, Révérende Thérèse Malema Nsawawa.

Accompagnée de l'abbé Coordinateur des Écoles Conventionnées catholiques à l'Imprimerie de l'Inspection Générale de l'EPST, la sœur Préfet, Thérèse Malema Nsawawa avait reçu une sévère mise en garde de la part de l'Inspecteur Général de l'EPST, Monsieur Jacques Odia Musungayi, parce que cette religieuse et les parents de son école consultaient les résultats de l'Examen d'Etat avec le Code de l'Edition 2022 au lieu du Code 2023.

A ce sujet, il est loisible de constater que, s'il y a des élèves qui découvrent qu'ils ont réussi,  cela confirme cette mise au point de l'Inspecteur Général de l'EPST que la Cellule de Communication de l'EPST avait relayée en son temps par la bouche du Conseiller chargé de Communication du Ministre de l'EPST. Il faut noter que la publication de l'Edition 2023 se faisait avec les fenêtres de 2022 ouvertes chez les compagnies de téléphonie cellulaire chargées de rendre publics les résultats en premier temps avant le Palmarès.

C'est de cette manière qu'il y avait des réclamations et de confusion. Certains tombaient sur les mauvais résultats de 2022. La fenêtre de 2022 a été fermée par la suite. Mais, les gens avaient tantôt les bons ou les mauvais résultats.  Le Palmarès clarifie et confirme les résultats de l'Examen d'Etat.

Il n'y a donc pas eu traitement des recours comme les pêcheurs en eaux troubles le font passer. Les réussites et les échecs demeurent tels que publiés sauf mauvaise consultation d'autre fois, mais clarifiés par le Palmarès.

Ainsi donc, la Cellule de Communication de l'EPST invite l'opinion à tenir compte des résultats tels que confirmés par le Palmarès et informe que le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, est concentré sur la poursuite de sa mission, qui consise à relever le niveau de la qualité de l'éducation des élèves après avoir réussi à consolider et à pérenniser la gratuité de l'enseignement primaire dans les établissements scolaires publics.

Il ne prêtera donc pas oreille aux sirènes de mauvais augure qui tentent par tous les moyens pour le distraire et l'écarter de la voie lui tracée par le Président de la République, Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Thshilombo sous l'encadrement du Premier Ministre, Son Excellence Jean Michel Sama Lukonde.



Avec la cellule de communication

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Tueries des ADF : une journée de deuil décrétée de Kanyabayonga à Eringeti ce mardi
  • Massacres dans l'Est : Denis Mukwege appelle à la restauration de l'autorité de l'état
  • RDC : une nouvelle proposition de loi déposée au bureau de l'Assemblée nationale


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments